Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Les dark kitchen, une nouvelle restauration que Bordeaux a du mal à digérer ?
Édition abonnés  Société 

Les dark kitchen, une nouvelle restauration que Bordeaux a du mal à digérer ?

par Damien Renoulet et Walid Salem.
Publié le 11 mai 2022.
Imprimé le 28 mai 2022 à 12:09
1 699 visites. 1 commentaire.

Dédiés à la livraison de plats commandés en ligne, ces restaurants virtuels se multiplient depuis la crise sanitaire. A Bordeaux, bien que l'ampleur du phénomène ne soit pas connue, certains sont déjà en conflit avec leurs voisinages pour nuisances en tout genre. Alors que de nouvelles installations sont attendues, comme la dark kitchen multi marques de Deliveroo Éditions, la municipalité cherche à contenir le déploiement de cette activité sans parvenir à une solution efficace. Premier des deux volets sur cette nouvelle économie "dark" qui bouleverse le secteur de la vente et le partage de l'espace public.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Damien Renoulet et Walid Salem

En BREF

« A Demain mon amour », projection-débat à l’Utopia avec Monique Pinçon-Charlot

par La Rédaction. 447 visites. 3 commentaires.

« Le petit peuple du potager » ou l’éloge d’une culture sans pesticides

par La Rédaction. 778 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Passé esclavagiste à Bordeaux : les plaques pédagogiques de la rue Colbert vandalisées

par Walid Salem. 935 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×