Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
674 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

La mise en service de l’extension du tram A vers l’aéroport approche

Ce mercredi 25 janvier, les premiers essais ont démarré sur l’extension de la ligne A vers l’aéroport de Bordeaux-Mérignac. Le tram, qui doit être mis en service en avril 2023, doit permettre de relier la place Pey Berland à l’aéroport en 35 minutes.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La mise en service de l’extension du tram A vers l’aéroport approche

Sa mise en service est attendue pour avril 2023. Lancés à l’été 2019, les travaux de l’extension du tram A jusqu’à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac se concluent, à compter de ce mois de janvier, par des phases de test. Ces derniers visent à vérifier les gabarits en ligne et en station, mais aussi l’écartement des voies et la signalisation.

Une extension de 5 kilomètres

Aménagée en voie unique, l’extension de la ligne A se fait sur 5 kilomètres. Cinq nouvelles stations ont été aménagées à partir du carrefour des Quatre Chemins : Mérignac Soleil, Chemin Long, Cadera Issartier, Caroline Aigle et Aéroport. Le coût total de l’opération d’aménagement se chiffre à 97 millions d’euros.

Pour cette « première étape » des essais, un tram a circulé à 3km/h. D’autres essais techniques vont suivre, servant à tester les carrefours à feux et les équipements embarqués à bord de la rame. D’ici un mois, une rame va circuler « à blanc », permettant à 700 conducteurs Keolis de « s’approprier » la zone.

Le tramway en direction de l’aéroport circulera à une fréquence de 10 minutes sur la branche depuis le centre ville de Mérignac. Autour de l’extension, d’autres aménagements sont prévus à l’instar d’un parc relais au niveau de l’aéroport et d’un ouvrage d’art permettant le franchissement de la rocade, accessible également aux vélos et aux piétons.

6 500 voyageurs attendus

6 500 voyageurs sont attendus sur cette extension. Parmi eux, un sur six sera à destination ou en provenance de l’aéroport. Aussi, selon Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole et maire de Mérignac, la ligne n’est pas seulement attendue par les voyageurs :

« Le tram A va passer par l’une des plus grandes zones d’activité et zones commerciales de l’agglomération, Mérignac Soleil. »

Ce quartier est en plein mutation, puisqu’il doit également accueillir de nombreux logements – 2800 en 15 ans. Le maire souligne également que le prolongement du tram permettra de desservir les entreprises de l’Aéroparc qui emploient près de 40000 personnes.


#transports

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options