Enquêtes et actualités gavé locales


La Nouvelle-Aquitaine rame sur la gestion de l’eau, débordée par une agriculture assoiffée

Pointée du doigt par le rapport de la Cour des comptes, la Nouvelle-Aquitaine a des progrès à faire en matière de gestion de l’utilisation de l’eau, notamment dans le domaine agricole. Dans le contexte du réchauffement climatique et d’épisodes récurrents de sécheresse, la question du modèle agricole et sa gourmandise en eau se pose. Parmi les solutions politiques avancées, une loi pour interdire l’irrigation de la culture de maïs, très présent dans la région, ou encore un plan de « sobriété hydrique » prôné par la mission d’information sénatoriale.

Édition abonnés
La Nouvelle-Aquitaine rame sur la gestion de l’eau, débordée par une agriculture assoiffée

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Agence de l'eau

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Face à la FNSEA, Alain Rousset fait volte face sur la redevance irrigation

Photo : Rue89 Bordeaux/Samuel Clauzier

Réutiliser les eaux usées, une idée qui ruisselle en Nouvelle-Aquitaine
Partager
Plus d'options