Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
730 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Un car express entre Bordeaux et Blaye en attendant le train

Le car express Bordeaux-Blaye est lancé ce lundi 8 janvier, avec 51 bus par jour. Mais selon les défenseurs de la réouverture de la voie ferrée entre Blaye et Saint-Mariens, seul le RER permettra d’inciter les automobilistes à prendre les transports en commun. Un « train léger » pourrait circuler sur cette ligne en 2030. Premier volet de notre série « Quoi de neuf en 2024 ? »

,
Édition abonnés
Un car express entre Bordeaux et Blaye en attendant le train
Le car express Bordeaux Blaye

Après le succès du car express Bordeaux-Créon, emprunté chaque jour par 900 passagers, le volet routier du RER métropolitain s’étoffe avec le lancement d’une deuxième ligne ce lundi 8 janvier. Elle reliera l’embarcadère du port de Blaye aux Aubiers à Bordeaux, pour un prix imbattable : 2,30€ le billet, 43€ le pass annuel.
Le car empruntera la route départementale 137 jusqu’à la gare de Saint-André-de-Cubzac, via les communes de Cars, Berson, Pugnac et Saint-Laurent-d’Arce. Après Cubzac-les-Ponts, il traversera l’agglomération bordelaise, de Saint-Vincent-de-Paul à Lormont, via Ambarès-et-Lagrave, Sainte-Eulalie et Carbon-Blanc.
Le trajet intégral est censé durer 1h35, « et sera ramené à 1h25 dès que les aménagements d’une voie réservée sur l’A10 seront réalisés », selon Bordeaux Métropole, qui cofinance la ligne [lire encadré ci-dessous]. La création d’une telle voie dédiée aux transports en commun et au covoiturage est en cours de discussion entre l’Etat et Vinci, concessionnaire de l’autoroute.

L’express le sera-t-il ?

Visant en priorité les déplacements domicile-travail, la ligne fonctionnera du lundi au vendredi, de 5h15 à 21h15. Sa fréquence sera de 20 minutes en heures de pointe dans le sens dominant (vers Bordeaux le matin, vers Blaye le soir) et de 60 minutes en heures creuses, pour un total de 51 services par jour, deux sens confondus.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Bordeaux. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Bordeaux d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#transports

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Le RER métropolitain de Bordeaux enfin dans le bon wagon ?

Photo : SB/Rue89 Bordeaux

Partager
Plus d'options