Enquêtes et actualités gavé locales

La crise couve à Kedge Business School, où les comptes sont dans le rouge

Plus d’une centaine d’enseignants-chercheurs de l’école de commerce, dont le siège social est situé à Talence, dénoncent une mauvaise gestion financière de l’établissement après un déficit record de près de 6 millions euros sur l’exercice 2022-2023. Ils ont déposé une motion de censure à l’encontre de la direction.

,
Édition abonnés
La crise couve à Kedge Business School, où les comptes sont dans le rouge
Le campus bordelais, à Talence

« Nous vous écrivons pour vous faire part de notre profonde inquiétude et de notre mécontentement face à la Direction actuelle de KEDGE Business School. C’est avec regret que nous soumettons cette motion de censure à l’égard du directeur général et du directeur des ressources humaines, citant divers problèmes qui ont eu un impact significatif sur le bien- être général et la réputation de notre institution. »

133 enseignants-chercheurs (sur 190) de Kedge Business School, dans une motion en date du 9 février, soulèvent quatre points de défaillances dans la gestion de l’école privée : des « insuffisances financières », une « incompétence opérationnelle », une « stratégie défectueuse » et une « incapacité à comprendre les impératifs académiques ».

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Enseignement

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options