Enquêtes et actualités gavé locales

La Gironde abat ses cartes pour créer 1000 bornes d’itinéraires vélo

Le Département de la Gironde veut doubler le kilométrage de son réseau cyclable d’ici 2030. Objectifs : sécuriser les itinéraires dans les zones périrubaines et les campagnes, en particulier pour accéder aux collèges et aux gares du RER métropolitain/girondin.

,
Édition abonnés
La Gironde abat ses cartes pour créer 1000 bornes d’itinéraires vélo
1000 kilomètres d’aménagements cyclables vont s’ajouter aux 746 kilomètres existants

Sur les 5,3 millions de déplacements réalisés chaque jour en Gironde, 60% font moins de 5 km, une distance idéale à vélo. Pourtant, celui-ci ne représente que 2% des trajets des Girondins, une part modale qui stagne depuis 2009 à l’échelle du département, alors qu’elle a été multipliée par 2 (de 4% à 8%) dans la métropole bordelaise.

« Il faut capter les hésitants, estime Olivier Louchard, en charge du dossier vélo au Département de la Gironde. Scolaires, cyclistes débutants, personnes âgées, parents avec enfants… Le vivier est considérable, mais sans aménagements de qualité permettant de les rassurer sur les questions de sécurité, ils ne viendront pas. »

100 millions d’euros d’investissement

Aussi, avec son Plan Gironde à vélo, le Département ambitionne de réaliser 1000 kilomètres d’aménagements cyclables supplémentaires d’ici à 2030, qui s’ajoutent aux 746 kilomètres actuels (hors Bordeaux Métropole). Le montant des investissements nécessaires est estimé à 100 millions d’euros, dont 20 à 25 millions du conseil départemental. L’Etat pourrait contribuer sous forme d’un contrat pluriannuel.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Bordeaux. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Bordeaux d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#transports

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Le vélo taille sa route dans le périurbain et les campagnes de Gironde
La piste secondaire de l’aéroport Bordeaux-Mérignac au cœur de turbulences entre communes

Photo : Arthur Chi Yen/Flickr/CC

Partager
Plus d'options