Un voyage en amont
En attendant son départ, début septembre 2014, pour un périple en kayak qui doit le conduire d’Anvers à Pontoise, dans le sillage de l’écrivain Robert-Louis Stevenson, Donatien Garnier revient sur le texte de son illustre devancier : « Un voyage intérieur » et en profite pour se poser quelques questions sur le voyage, ce voyage, et quelques autres sujets croisés en route.
Blogs  Un voyage en amont 

# 10 Je ne suis pas Robert-Louis Stevenson

Vailima et Silverado sur les eaux de la Garonne (WS/Rue89 Bordeaux)

Vailima et Silverado sur les eaux de la Garonne le 5 septembre (WS/Rue89 Bordeaux)

3voix_blog_Donatien Garnier entame ce lundi un périple en kayak qui va le conduire d’Anvers à Pontoise, dans le sillage de l’écrivain Robert-Louis Stevenson. Ses deux embarcations ont été baptisées Vailima et Silverado.

Je ne suis pas Jack Kerouac*. Si Jean-Paul Loubes prend soin, dès le titre de son essai vagabond sur la langue de Kerouac, de nous faire cette précision, c’est qu’à partir d’un certain degré d’infusion dans l’œuvre d’un auteur le risque d’une crise d’identité aggravée existe clairement. Et Loubes, qui a voyagé jusqu’au Cap Nord avec l’intégral du clochard céleste dans son combi WV, est bien placé pour le savoir.

A cette aune (et à d’autres) je peux affirmer dès à présent que je ne suis pas RLS. D’abord parce que mon érudition stevensonnienne, le lecteur attentif de ce blog l’aura remarqué, se limite peu ou prou aux trois préfaces d’Un voyage intérieur. Ensuite parce que la Petite Bibliothèque Mobile de Poésie que j’emporte à mon bord ne comprend qu’un tome de l’auteur écossais, on devine lequel, pour cinq livre de poésie **.

La question qui se pose pour Jean-Marie Huron et pour moi, est plutôt de savoir si comme Robert-Louis et Walter sont devenus l’Aréthuse et la Cigarette, nous allons devenir « Vailima » et « Silverado ». Ces deux noms, la dernière demeure de Stevenson et de sa femme Fanny et la mine d’or californienne où ils séjournèrent peu après leur mariage, ont été choisis (après un match serré avec la paire « Ostende et Gibraltar ») dans une liste de trente-huit propositions déposées à la Machine à Lire, en commentaire de ce blog et sur la page Facebook « Stevenson en Kayak » pendant tout l’été. Jean-Marie Vailima et Donatien Silverado ? Réponse dans trois semaines.

* « Je ne suis pas Jack Kerouac » de Jean-Paul Loubes est publié aux éditions Fédérop
** « Le Livre canoë » de Serge Delaive (La Différence) ; « La descente de l’Escaut » de Franck Venaille (Obsidiane) ; « La géographie du fleuve » de Gérard le Gouic (Telen Armor) ; « Anabase » de Saint-John Perse (Poésie Gallimard) et le prototype du livre rouleau « Fluxus » par Guillaume Bullat et Donatien Garnier (à paraître en décembre).

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

MalEn collaboration
avec La Machine à Lire
Librairie sponsor de
« Stevenson en kayak »

 

 

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Donatien Garnier
Donatien Garnier
poète, écrivain et journaliste, portraituré par Hélène David
En BREF

A Bordeaux, le premier match européen de rugby arbitré par une femme

par La Rédaction. 343 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Toujours plus de personnes à la rue à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 213 visites. 1 commentaire.

La direction de Ford Blanquefort condamnée pour ne pas avoir tenu ses engagements

par Xavier Ridon. 486 visites. 1 commentaire.