Vie pratique 

Où manger les meilleurs burgers à Bordeaux ?

A Bordeaux, on peut manger du burger à toutes les sauces (Pointnshoot/Flickr)

A Bordeaux, on peut manger du burger à toutes les sauces (Pointnshoot/Flickr)

On en trouve partout : dans des fast food, des pubs, des restaurants, et même dans des camions itinérants. Les burgers sont THE nouvelle mode culinaire incontournable, mais il y a à boire et à manger…
Après la première publication de cet article le 7 avril, Rue89 Bordeaux ajoute deux nouvelles adresses pour fêter l’entrée du mot « burger » ce jeudi dans le dico !

Ce n’est pas une hausse, c’est une explosion. La proportion de burgers parmi les sandwichs vendus en France est passée de 1 sur 9 en 2000 à 1 sur 2 en 2013, selon une étude du cabinet Gira Conseil. Le phénomène dépasse largement les fast food type McDo ou Quick, puisque 75% des restaurants traditionnels proposent au moins un burger sur leur carte.

Bordeaux n’échappe pas à la règle, c’est pourquoi nous avons jugé utile de vous proposer un palmarès, complètement subjectif et forcément contestable – « les goûts et les couleurs », hein… – des adresses bordelaises où vous pourrez déguster un burger de bonne facture. N’hésitez donc pas à donner votre propre « top » dans les commentaires, cela profitera à tous !

1 – Le plus Saint-Mich : Le Cosmopolis

Ce n’est jamais le même parce qu’Isabelle Brenet, la patronne, a beaucoup d’idées. A priori, on ne pense pas aller au Cosmo pour un burger tellement la carte suscite la curiosité (foie gras à la noix de coco, risotto au haddock et au sel à la truffe blanche…). Mais bon, il suffit d’y revenir pour goûter le reste. Nous sommes donc là pour un burger accompagné, attention les yeux et les papilles, de frites de légumes : courgette, carotte et pomme de terre, bien sûr.

L’autre surprise du burger de la semaine, c’est le steak. Il est préparé avec du poulet fermier, de la citronnelle, du chou chinois et des épices venus des quatre coins du monde avec une large touche asiatique. Normal pour Isabelle qui a fait ses classes au Moshi Moshi (resto japonais à Bordeaux). Le plus plus : le pain burger du Cosmo est bio et fait maison.

Le conseil de Rue89 Bordeaux : Servi que le samedi soir et change chaque semaine, c’est le Happy Saturday Night Burger ! Autour de 15 €.
Y aller : 15 rue Saint-François, à Bordeaux. Ouvert du mercredi au samedi, midi et soir (09 52 38 80 54).
La page Facebook du Cosmopolis

2 – Le plus rugby : Le Golden Apple

Il fallait le faire. Ben a imaginé un burger pour rendre hommage à son équipe de cœur, l’Union Bègles Bordeaux. Il est vrai que le cuistot est Anglais et que les burgers, ça le connaît. Alors pour satisfaire l’appétit des joueurs de l’UBB qui passent par chez lui, et celui des spectateurs des rencontres diffusées sur écran géant, Ben a mis les bouchées doubles et le burger UBB est clairement viandard.

On y trouve du chorizo, du fromage de brebis, un steak haché et de la sauce basquaise… répartis sur deux étages entre deux pains. Il n’y a plus qu’à avoir une grande bouche et un estomac plus grand que les yeux.

Le conseil de Rue89 Bordeaux : Le Golden Apple propose plusieurs burgers entre 9,50 à 14 €. L’UBB est à 13,50 € servi avec frites et salade.
Y aller : 46 rue Borie, à Bordeaux (05 56 79 03 85)
www.golden-apple.fr

3 – Le plus bobo : West Coast Burger

Un restaurant en plein cœur de Saint-Pierre, des serveurs à la barbe savamment négligée et au tee-shirt à l’effigie de Blanche-Neige qui se grille une clope, du son pop-rock dans les enceintes : le West Coast est l’incarnation du restaurant de burgers bobo.

Le menu vous propose huit choix – dont un végétarien, ce qui évitera d’en rebuter certains (reste à savoir si ne pas mettre de steack dans son burger est dans l’ordre logique des choses, mais bon). La viande est garantie 100% limousine et les frites, vendues à part 3€ supplémentaires, sont maison, tout comme le pain, un peu bourratif cela dit. La formule à 13€ le midi avec accompagnement et boisson est correcte, on en ressort sans avoir faim et avec l’impression d’avoir bien mangé.

Le conseil de Rue89 Bordeaux : le West Coast Burger (bœuf, avocat, bacon, oignons caramélisés)
Y aller : 31 rue du Cancera (09 80 61 85 93)
www.westcoastburgers.fr

Un marché qui fait saliver

Les jeunes désireux de lancer leur propre business dans la restauration voient dans cette mode une ouverture dans laquelle s’engouffrer. C’est le cas de Cédric et Benjamin, tout juste diplômés de leur école de commerce, et qui sont en train de monter un projet de bar « bières & burgers » dont l’ouverture est attendue dans le courant de l’été, juste à côté du tram Arts et Métiers. « C’est un créneau qui marche très bien mais où il reste encore de la place, le marché est loin d’être saturé. Nous, on va se différencier sur les prix, en proposant des burgers à 4 ou 5 euros, mais qui resteront préparés à la commande, sous les yeux des clients, avec des produits locaux et artisanaux », assure Cédric. Bref, la mode des burgers est loin de toucher à sa fin.

4 – Le plus chic : Café Gourmand

Juste à côté des Grands Hommes, le Café Gourmand l’est aussi sur les prix : comptez 17€ minimum pour un burger, frites incluses (en quantité généreuse). La formule à 22€ inclut une boisson et un dessert, soit un budget qui commence à être conséquent pour un repas, surtout le midi. Contrepartie : la carte est très fournie (20 choix !), et c’est très bon, grâce à une viande d’une grande qualité.

Les gros mangeurs ont même la possibilité de doubler leur burger (en même temps que le prix, cela va de soit), et les amateurs de bonne bouffe du Sud-Ouest peuvent prendre un burger au foie gras.

Le conseil de Rue89 Bordeaux : le burger savoyard avec de la tome de… Savoie et du fromage à raclette
Y aller : 3 rue Buffon (05 56 79 23 85)
Page Facebook du Café Gourmand

4 – Le plus américain : le Bistrot de la Halle

La terrasse du Bistrot de la Halle, place du marché des Chartrons (DR)

La terrasse du Bistrot de la Halle, place du marché des Chartrons (DR)

On ne passe pas impunément 15 ans à Beverly Hills sans acquérir un savoir-faire culinaire made in US. Les patrons se sont installés à Bordeaux il y a deux ans et demi, avec dans leurs bagages une recette de bun qu’ils ont transmise à leur boulanger des Chartrons, et une maîtrise des burgers peut-être inégalée à Bordeaux.

Une douzaine d’options possibles, dont les prix varient de 12 (pour le classique) à 17€ (pour le double cheese, ce qui est assez abordable vu les quantités). A l’exception du Porky Barbecue, garni de porc fermier rôti, les recettes ne sont pas des plus originales, mais elles sont toutes terriblement efficaces et servies avec frites fraîches et salade. Dommage que la formule lunch (12€ avec boisson mais sans dessert) ne concerne que le burger classique.

Le conseil de Rue89 Bordeaux : le Burger Pepper Jack Daniels, avec une sauce au whisky du même nom, pour faire old boy.
Y aller : 7, rue Rode – Place du Marché des Chartrons (07 60 73 83 83)
Page Facebook du Bistrot de la Halle 

6 – Le plus économe : le Blarney Stone

Comme quasiment tous les pubs de Bordeaux et de Grande-Bretagne, le Blarney Stone propose son lot de burgers. Ici, la carte va droit au but : quatre choix seulement, avec des burgers très classiques, mais satisfaisants pour les papilles et le porte-monnaie.

Le plus cher, le Bacon, est à 8,50€ ! Le prix comprend les frites (pas maison) et le coleslaw, ce mélange bien briton de chou blanc et de carottes. Si vous levez les yeux, vous aurez de bonnes chances de tomber sur un match de foot anglais ou de cricket à la télé. Le constat est quasiment identique au Black Velvet, rue des Chais de Farine, où la carte est plus fournie mais l’attente bien plus longue (comptez une demi-heure dès qu’il y a du monde).

Le conseil de Rue89 Bordeaux : le Cheese Burger (fromage, tomate, salade, oignons rouges, cornichons)
Y aller : 144 cours Victor Hugo (05 56 31 87 20)
Page Facebook du Blarney Stone 

7 – Le plus mobile : By Oliver

Bruno Oliver a vraiment un sacré truck (DR)

Bruno Oliver a vraiment un sacré truck (DR)

Les food-truck (littéralement « camions restaurants ») sont l’une des composantes les plus en vogue de la mode burger. Bruno Oliver, ancien chef du Café Gourmand, a quitté les Grands Hommes pour un camion qu’il gare à différents endroits selon les jours de la semaine.

Des chefs au volant

Jusqu’à fin avril, Bruno Oliver propose à la vente un burger élaboré par un chef bordelais reconnu. Six chefs, six semaines : vous aurez de quoi varier les plaisirs. Jean-Pierre Xiradakis (La Tupiña), Jean-Luc Beaufils (L’air de Famille), Arnaud Labodinière (Le Bistronome), Daniel Gallacher (Dubern), Yves Gravelier (restaurant du même nom) et Laurent Coste (Le Bâteau Lavoir) ont chacun préparé une recette, sans faire exploser le budget : le burger doit coûter moins de 9 euros. A noter que chacun de ses burgers sera vendu en même temps dans le restaurant de son concepteur.

 

La présentation est moins soignée que dans les restaurants, les frites sont vendues séparément, mais les produits sont excellents, pas chers (de 6,90€ à 8,50€) et le concept donne une dimension particulière au repas. Sans compter la gentillesse sans borne du patron. A noter que d’autres food-truck circulent sur la CUB, comme « Le truck en plus » qui navigue entre Le Bouscat et Talence, ou « Green Gourmet » qui donne la priorité aux produits bio.

Le conseil de Rue89  Bordeaux : le Texas (avocat, ventrêche poivrée, galette de pomme de terre, condiments)
Y aller : mardi, jeudi, vendredi soir et dimanche soir place Paul Doumer, mercredi et vendredi place Saint-Bruno, dimanche midi au marché des Capucins (06 77 72 96 73).
www.byolivertruck.com

8 – Le plus personnel : Upper Burger

Dans ce fast food, les burgers sont comme vous les aimez, puisque c’est vous qui en choisissez tous les ingrédients. Une fois la base choisie (genre steak + cheddar) vous pouvez rajouter autant d’accompagnements que vous le désirez. Vous kiffez les oignons ? Vous pouvez en mettre des grillés, des frits et en compotée, tout ça dans le même sandwich.

La formule burger + frites (maison et en quantité sympathique) + boisson est à 12€, mais il vaut mieux prendre à emporter : la salle n’est pas très accueillante et les voitures déboulent sur la rue Judaïque juste à côté des rares tables en terrasse. Quoiqu’il en soit, il faut bien l’avouer : on est dans le haut du panier.

Le conseil de Rue89 : le Upper bacon cheese avec tomates, laitue, compotée d’oignons, champignons grillés, oignons grillés et Upper sauce.
Y aller : 7 Rue Judaïque (09 83 50 98 80)
Page Facebook du Upper Burger

Auraient pu aussi figurer au palmarès…

Edmond Pure Burger – le plus : une vraie belle carte / le moins : les frites (payantes, en faible quantité, et servies persillées, pas très pratique en cas de rencard)

Sweeney Todd – le plus : le goût ! / le moins : salle petite donc vite remplie

Central Pub – le plus : l’emplacement / le moins : un peu cher

L'AUTEUR
Vincent Romain
Vincent Romain
Journaliste qui dit "gavé" mais qui fait des efforts pour ne pas l'écrire. Parle aussi sur les ondes et chante depuis le Virage Sud de Lescure.
En BREF

Le Bordelais Marc Large dément avoir fait cette caricature après la mort de Johnny Hallyday

par La Rédaction. 3 082 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou décroche le Prix de l’encouragement de l’humour politique…

par Walid Salem. 562 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole fait-elle cadeau d’1,2 million d’euros à Hermès ?

par Simon Barthélémy. 1 813 visites. 3 commentaires.