Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Euro 2016 : la facture va doubler pour les Bordelais
Brèves  Politique 

Euro 2016 : la facture va doubler pour les Bordelais

par Simon Barthélémy.
Publié le 23 mai 2016.
Imprimé le 02 août 2021 à 20:41
10 861 visites. 1 commentaire.
La tribune sud du Nouveau stade de Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

La tribune sud du Nouveau stade de Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

Le conseil de Bordeaux Métropole débattra ce vendredi 27 mai des surcoûts liés à l’accueil de football de l’Euro 2016, avec cinq matches (dont un quart de finale le 2 juillet) programmés au stade Matmut-Atlantique. Or la facture s’annonce beaucoup plus salée que prévue, révèle ce lundi Matthieu Rouveyre : selon l’élu municipal (PS) de Bordeaux, qui cite un rapport des commissions des finances et de l’attractivité économique de la Métropole, le budget d’organisation va quasiment doubler, passant de 4,74 à 9,1 millions d’euros.

En cause : les frais liés à la sécurité, notamment de la « fan zone » des Quinconces, mais aussi aux transports (affrètement de tramways et de navettes) et aux travaux spécifiques d’aménagement du stade pour l’évènement.

Sur ces 9,1 millions, « le nouveau coût net pour le contribuable métropolitain est maintenant compris entre 4,8 et 5,1 millions d’euros », dénonce Matthieu Rouveyre, et « l’argent public mobilisé (collectivités et État) s’élève à 6,05 millions d’euros, soit une prise en charge par le public de 66% de la facture ».

La participation de l’UEFA (union européenne du football amateur) est quant à elle estimée à 520 000 euros, soit 5,71% du budget, le reste des recettes provenant essentiellement de la commercialisation des espaces de la Fan zone.

« Cette débauche d’argent public pour un tout petit mois de festivités et après avoir dépensé des dizaines millions d’euros pour le Grand Stade donne le tournis, tonne le conseiller municipal socialiste. Alors que Bordeaux manque dramatiquement d’équipements de proximité et que près de 20% des Bordelais vivent sous le seuil de pauvreté, ces dépenses apparaissent cruellement indécentes. »

Jointe par Rue89 Bordeaux, la Métropole n’a pas encore commenté les motifs de cette réévaluation des coûts de l’évènement.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Vladimir Petković, nouveau coach des Girondins et ex-sélectionneur suisse

par La Rédaction. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : Port du masque obligatoire dans les zones touristiques en Gironde

par La Rédaction. 786 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : La Gironde en alerte maximale

par La Rédaction. 4 313 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×