Les étudiants occupent l’amphi Gintrac à l’Université de Bordeaux
Brèves 

Les étudiants occupent l’amphi Gintrac à l’Université de Bordeaux

Les actions contre la loi Vidal ont repris ce lundi à la Victoire. Sans surprise, les étudiants n’ont pas obtenu la démission du président de l’Université de Bordeaux, réclamée suite aux évènements de la semaine dernière.

En conséquence, environ 250 étudiants ont voté ce lundi en début d’après-midi l’occupation nocturne de cet amphi, qui avait été violemment évacué par la police mardi dernier, à la demande de Manuel Tunon de Lara, président de l’université.

« Les occupant-es exigent aussi la levée des sanctions disciplinaires qui se sont abattues sur plusieurs d’entre elles », indiquaient ce lundi soir les étudiants.

L’administration de la fac, par les voix de son vice-président et de son « administratrice provisoire de site », est venue rappeler les consignes de sécurité, et s’est engagée à ne pas faire intervenir les forces de l’ordre pour faire évacuer l’amphi cette nuit, précisent-ils.

En fin de journée, 150 étudiants étaient encore sur place, ainsi que deux agents de la sécurité, afin de s’assurer du bon déroulement de la soirée et d’éviter tout débordement.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Virginie Calmels renvoyée de la direction des Républicains par Laurent Wauquiez

par Louise Saubade. 251 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les agents de Bordeaux Métropole mobilisés contre le nouveau régime indemnitaire

par Louise Saubade. 556 visites. 2 commentaires.

A la Caserne Niel, Darwin appelle au « combat »

par Walid Salem. 2 547 visites. 2 commentaires.