Pour les 5 ans de Rue89 Bordeaux, les lecteurs ont la parole
Back Office  Rue89 Bordeaux 

Pour les 5 ans de Rue89 Bordeaux, les lecteurs ont la parole

Après les fêtes et à l’approche de son cinquième anniversaire, votre média sur la métropole bordelaise veut faire bouger ses lignes (éditoriales) pour être au plus près de vos attentes. Participez à cette transformation à travers un questionnaire et une restitution à l’IJBA le lundi 28 janvier.

Pause ! Vous l’avez sans doute remarqué, Rue89 Bordeaux s’est tu le 23 décembre. Ce silence était nécessaire pour mener une réflexion sur notre place dans le paysage de l’information bordelaise. Aussi, et pour mieux avancer vers un modèle de média qui vous ressemble, nous avons jugé utile de vous associer à cette réflexion, dans l’esprit du site participatif qu’est Rue89 depuis ses origines.

Ce travail que nous allons mener ensemble se décline sur deux étapes. La première est de récolter votre avis sur le média existant en répondant au questionnaire en ligne. Sa finalité est de recueillir vos avis mais aussi vos idées afin d’adapter le contenu du site.

La deuxième étape est une rencontre avec nos lecteurs le 28 janvier, de 16h à 20h, à l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA). Elle sera festive mais aussi constructive et se déclinera sous forme d’une séance d’étude sur « Le rôle d’un média local » à l’ère des réseaux sociaux sans frontières et à la circulation mondiale de l’information. Une restitution des résultats du questionnaire sera présentée, suivie d’un débat et d’un verre pour nos 5 ans !

Bilan

Oui, 5 ans ! Et pourtant, les perspectives ont toujours du mal à se dessiner. Dès la première année de la création du média à Bordeaux l’audience était au rendez-vous. Côté modèle économique, tout restait à faire. En effet, la mise de départ apportée par les fondateurs étant tarie, il a fallu lancer un appel aux lecteurs.

En juillet 2016, plus d’un milliers de donateurs contribuaient à la campagne de financement participatif pour sauver Rue89 Bordeaux. Grâce aux 36000 euros ainsi récoltés via la plateforme Ulule, notre média a pu se maintenir à flot et développer ses projets, dont la refonte du site et le lancement d’une offre abonnés.

Plus de deux ans après ce crowdfunding réussi, qu’en est-il ?

Le renforcement de notre trésorerie a permis de dégager deux (modestes) salaires pour un poste de journaliste et un autre de gestionnaire. L’arrivée d’une nouvelle actionnaire a parallèlement assuré le développement économique de la structure.

Rue89 Bordeaux a su par ailleurs diversifier ses activités avec l’organisation du salon des vins naturels « Sous les pavés la vigne », le concours de nouvelles dans le cadre de Bordeaux 2050, et d’autres partenariats, comme « Les Belles goulées ».

Pendant ce temps, le média n’a jamais cessé sa mission d’information. La qualité de son travail journalistique est saluée, ses audiences toujours excellentes (entre 100000 et 200000 visites par mois, plus de 12100 followers sur sa page Facebook, près de 7000 sur son compte Twitter), et son intérêt pour le pluralisme de la presse locale reconnu.

Abonnements

Les rentrées commerciales des événements mis en place s’ajoutent aux ressources dégagées par la publicité sur le site et à d’autres prestations (animations de débats…). Elles restent indispensables à l’équilibre de l’entreprise Pressbox, éditrice de Rue89 Bordeaux. Car malgré le développement de notre offre payante, enrichie par nos dossiers, nos enquêtes et nos informations exclusives, le nombre d’abonnés au Kiosque (200) est loin de suffire au fonctionnement du site.

Nous restons pourtant optimistes quant à la viabilité de notre modèle, et notre objectif pour cette année 2019 est de doubler le nombre d’abonnés pour pouvoir proposer un journalisme de qualité, fait de longs formats et d’informations exclusives, disponible via notre Kiosque abonné ; et de suivre l’actualité locale, d’intérêt général, à travers des articles gratuits.

S’abonner, c’est donc s’offrir la version premium de Rue89 Bordeaux, mais c’est aussi soutenir une certaine utopie, le libre accès du plus grand nombre à une information rigoureuse, décalée et engagée. C’est aussi avoir un accès privilégié à des cadeaux et invitations des partenaires de Rue89 Bordeaux.

S’abonner, c’est permettre le développement d’une petite entreprise locale, qui fait actuellement travailler une dizaine de personnes. Parvenir à 500 abonnés, c’est garantir la pérennité de Rue89 Bordeaux. A 1000, c’est lui permettre de recruter un nouveau journaliste.

S’abonner en nombre, enfin, c’est assurer une prédominance des lecteurs dans l’équilibre économique du média, et donc le rendre totalement indépendant des aléas de la publicité ou des aides publiques.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Après l’incendie du parking Salinières, le tram C interrompu pour une durée inconnue

par Simon Barthélémy. 669 visites. 1 commentaire.

1200 manifestants à Bordeaux contre Bayer-Monsanto

par La Rédaction. 311 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ça roule pour les Maisons du Vélo à Bordeaux Métropole

par Esther Suraud. 1 707 visites. Aucun commentaire pour l'instant.