La déviation du Taillan menace 100 espèces protégées, ses opposants remontent sur le pont
Ecologie  Kiosque abonné 

La déviation du Taillan menace 100 espèces protégées, ses opposants remontent sur le pont

L'arrêté préfectoral du 13 septembre dernier autorise le démarrage des travaux de la déviation routière du Taillan-Médoc. Des associations veulent contester en justice ce projet qui entérine la destruction ou le déplacement de 100 espèces protégées. Ex adjoint à l'environnement du maire de Saint-Médard-en-Jalles, Thierry Leblond vient de démissionner pour s'engager contre le contournement médocain.  

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

« Le poison de votre mandat » : les candidats girondins interpellés sur les pesticides

par Walid Salem. 487 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La justice ne stoppe pas la déviation du Taillan

par Simon Barthélémy. 1 887 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole valide un ambitieux plan pour le logement étudiant

par Simon Barthélémy. 1 441 visites. Aucun commentaire pour l'instant.