Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
De Marmande à Bordeaux, le circuit de la tomate ne tourne pas rond
Economie  Édition abonnés 

De Marmande à Bordeaux, le circuit de la tomate ne tourne pas rond

par Céline Belliard.
Publié le 25 novembre 2019.
Imprimé le 07 juillet 2022 à 12:11
2 203 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les tomates de Marmande passent par Rungis pour arriver à Bordeaux. Cette affirmation relayée l'an passé par Alain Juppé est loin d'être évidente. Mais elle appuyait la volonté de l'ex maire de Bordeaux et de son homologue marmandais de développer un projet de "relocalisation alimentaire". Objectif : faciliter la distribution dans la métropole des denrées produites dans le marmandais (tomates, fraises, viande...) en développant les circuits courts et le bio. Un an après, la mairie de Bordeaux dit vouloir "accélérer les coopérations métropolitaines avec les territoires de production" (dont Marmande). Où en est-on ?

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Céline Belliard
Céline Belliard
Journaliste web, radio et presse écrite

En BREF

Girondins : Bordeaux Métropole renonce au loyer du stade pour empêcher la rétrogradation

par Simon Barthélémy. 579 visites. 4 commentaires.

De nouveaux orages violents attendus en Gironde, la fête de la musique impactée

par Simon Barthélémy. 1 075 visites. 2 commentaires.

Marche des fiertés : l’association Le Girofard dépose plainte pour menaces de mort

par Victoria Berthet. 945 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×