Enquêtes et actualités gavé locales

Coronavirus : la prison de Gradignan « à deux doigts d’une mutinerie »

Au sein de la maison d’arrêt de Gradignan, vétuste et surpeuplée, l’inquiétude grandit chez les détenus et le personnel pénitentiaire depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Pourtant, aucun cas positif n’a été déclaré au sein de l’établissement girondin, et plusieurs prisonniers ont été (ou vont être) libérés. Mais la situation est-elle vraiment « sous contrôle » ? Suite de notre série d’enquêtes « Derrière les murs » du confinement.

Édition abonnés
Coronavirus : la prison de Gradignan « à deux doigts d’une mutinerie »

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#covid-19

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options