Coronavirus : l’évolution de la situation à Bordeaux et en Gironde
Société 

Coronavirus : l’évolution de la situation à Bordeaux et en Gironde

Pour endiguer l’épidémie de covid-19, tous les établissement scolaires et universitaires, la plupart des commerces et des équipements publics sont fermés depuis ce lundi 16 mars. Des mesures de confinement total pourraient être annoncées rapidement. Quelle est l’évolution de la situation à Bordeaux en Gironde ? Rue89 Bordeaux vous tient informés.

Ce direct est terminé. Nous vous remercions d'avoir été nombreux à le suivre durant onze heures. Soyez prudents et restez chez vous !

Christophe Castaner confirme le confinement et annonce une amende 38€ à 135€ pour des déplacement non justifiés

Peu après 22h, le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, s'est exprimé en direct pour donner des précisions suite à l'allocution présidentielle. Il a évoqué clairement un confinement, terme qu'Emmanuel Macron n'a pas prononcé : "Il s'agit de mesures de confinement, sur le modèle de ce que font nos voisins espagnols ou italiens."

Il a précisé : "On pourra toujours pratiquer une activité physique ou sortir son chien mais chacun devra le faire avec parcimonie, sans se retrouver en groupe. On pourra prendre l'air oui, mais certainement pas jouer à un match de foot."

Christophe Castaner a ajouté qu' "un dispositif de contrôle sera mis en place par les forces de l'ordre, des points de contrôle fixes et mobiles sur les axes principaux et secondaires. [Ce dispositif] mobilisera plus de 100 000 policiers et gendarmes. [...] Cela concerne aussi les piétons".

Le ministre de l'intérieur a annoncé une amende pouvant aller de 38€ jusqu'à 130€ en l'absence d'une attestation pour justifier de son déplacement. Cette attestation devra être faite sur un modèle téléchargeable en ligne dès cette nuit sur le site du ministère de l'intérieur. Elle pourra être manuscrite sur papier libre pour ceux qui ne disposent pas d'imprimante.

Sur les élections municipales, "Les résultats du premier tour sont sanctuarisés" et un projet de loi sera examiné dès demain pour le report du second tour à une date ultérieure, au plus tard en juin.

Concernant la fermeture des frontières, les déplacements transfrontaliers doivent être réduits au minimum sans pénaliser la circulation des marchandises.

"Ni panique ni légèreté", vient de conclure le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, rappelle qu'il s'agit dune guerre contre le virus qui mobilise les forces intérieures du pays.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, précise que seuls les ressortissants de l'Union européenne pourront entrer sur le territoire français. Les autres ressortissants des pays tiers qui n'ont pas une raison indispensable pour entrer en France selon empêchés.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, confirme que les déplacements trans frontaliers seront réduits au strict minimum, "comme les autres".

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, confirme le report du second tour des élections municipales sans préciser la date. Celle-ci serait éventuellement pour la fin juin.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, ajoute qu'un formulaire sera téléchargeable sur le site du ministère de l'intérieur pour préciser les motifs de sortie, manuscrit en l'absence d'une imprimante.

"Chaque personne pour chaque déplacement devra se munir d'un document attestant sur l'honneur de l'objet de son déplacement."

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, précise que l'amende sera de 38€, jusqu'à 135€, si les consignes ne sont pas respectées.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, donne ordre aux forces de l'ordre de se déployer dès ce ce soir pour appliquer les consignes : 100 000 policiers et gendarmes mobilisés en France, des points de contrôle fixes et mobiles

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner : il est interdit de se retrouver en groupe pour jouer ou pour s'amuser.

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, s'adresse aux Français pour apporter des précisions aux déclarations du président de la république, Emmanuel Macron. 

https://twitter.com/ARS_NAquit/status/1239643531570032640

"Nous sommes en guerre" : l'allocution du président de la république Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a annoncé que les déplacements doivent être fortement réduits dès mardi 17 mars midi pour 15 jours (jusqu'à nouvel ordre) et invité les Français à ne pas céder à la panique.

"Seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires : pour se soigner, faire ses courses, faire de l'exercice ou encore aller au travail quand le travail à distance n'est pas possible."


Le président de la république "suspend toutes les réformes en cours", à commencer par celle des retraites, et un report du second tour des élections municipales.
Par ailleurs, il a promis qu' "aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite" et "une garantie de l'Etat" de 300 milliards pour les prêts bancaires. Il a promis des masques de protection dans les "25 départements les plus touchés dès mercredi" et annoncé la fermeture des frontières de l'Union Européenne et de Schengen dès mardi midi pendant 30 jours.

Plus de précisions seront données dans la soirée par le gouvernement.

[Allocution] Le Président de la République vient d'achever son intervention. On en retiendra que "Nous sommes en guerre".

[Allocution] Le Président de la République demande "d'être responsable tous ensemble, de ne céder à aucune panique et d'accepter les contraintes".

[Allocution] Le Président de la République ajoute que le gouvernement précisera les mesures à partir de demain.

[Allocution] Le Président de la République promet, après l'annonce de la fermeture des frontières, le rapatriement des Français à l'étranger.

[Allocution] Le Président de la République annonce une décision commune prise avec les pays européens : les frontières seront fermées.

[Allocution] Le Président de la République invite les Français à s'inscrire dans une union nationale.

[Allocution] Le Président de la République vient d'annoncer le report de toutes les réformes.

[Allocution] Le Président de la République déclare "nous sommes en guerre" en évoquant la lutte contre la propagation du coronavirus.

[Allocution] Le Président de la République dénonce les fausses informations et regrette les mouvements de panique "dans tous les sens".

[Allocution] Le Président de la République annonce le report du second tour des élections municipales.

[Allocution] Le Président de la République vient d'annoncer un confinement total en France dès mardi 17 mars, à midi, pour 15 jours au moins. Seuls les trajets nécessaires seront tolérés. Toute infraction sera sanctionnée.

L'allocution du président de la république, Emmanuel Macron, vient de débuter.

Le syndicat Sud PTT 33 estime que les employés de La Poste à Bègles sont exposés à un "danger grave et imminent"

Les annonces de la Ville de Bordeaux : les parcs et jardins restent ouverts

La mairie de Bordeaux vient d'annoncer dans un communiqué de presse la continuité des services publics "essentiels" (collecte déchets, nettoyage de la ville, missions de police municipale, formalités administratives…). Par ailleurs, elle renforce la présence de la police municipale dans les quartiers et des médiateurs seront déployés pour rappeler les consignes de l’Etat et les gestes barrières.

Les mairies de quartier seront joignables par téléphone. La délivrance des titres d'identité se fera au cas par cas. Les mariages, les inhumations et les crémations auront lieu à huis clos (les cimetières sont fermés).

Les parcs et jardins restent ouverts, mais les aires de jeux seront fermées. L’ouverture des marchés alimentaires est maintenue.

Le « dispositif canicule » avec appel téléphonique quotidien des seniors les plus isolés sera renforcé, comme les opérations de portage de repas à domicile. En collaboration avec les principaux acteurs de l’urgence sociale, des équipements municipaux pouvant servir de lieux d’accueil vont être recensés en attente des dispositifs gouvernementaux.

Les concerts annulés ou reportés d'Arkea Arena

Arkea Arena a annoncé sur son site le report et/ou l'annulation de ses concerts. Les billets achetés pour les dates initialement prévues restent valables pour les dates de report. Les personnes souhaitant se faire rembourser, notamment pour les dates annulées, sont invitées à se rapprocher de leur point de vente initial.

Pour les modalités de remboursement des billets achetés sur ArkeaArena.com ainsi que pour les réservations du Parking Arena géré par MetPark, suivre ce lien.

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara

L'Université de Bordeaux est désormais fermée et a activé son plan de continuité. Tous les étudiants et personnels doivent rester chez eux.

La consigne de Cami

La Fabrique Pola ferme ses portes

La Fabrique Pola ré-ouvrira ses portes quand la situation sanitaire en France sera en bonne voie de guérison. Expositions, événements, rencontres, ateliers de pratiques artistiques, ... Tous les événements publics prévus dans les murs sont annulés jusqu'à nouvel ordre. En ce qui concerne la Ressource Pro, pour les permanences juridiques et les ateliers Décla, des solutions virtuelles (visio conférence) et téléphoniques sont organisées, merci d'adresser un mail à permanence.juridique@pola.fr pour en savoir plus.


Le lien vers la page Facebook

Les concerts prévus à Barbey annulés ou reportés

Les concerts prévus à la Rock School Barbey sont annulés et/ou reportés jusqu'à nouvel ordre. Pour connaître les dates de report et modalités de remboursements, rendez-vous sur le site internet ou sur la page Facebook.

Le professeur Denis Malvy, qui dirige le service des maladies infectieuses et tropicales du voyageur au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux, fera partie du "conseil scientifique" chargé d' "éclairer" l'exécutif sur la gestion de l'épidémie en France.

Les agents des transports publics « désemparés »

A lire sur Rue89 Bordeaux

« C’est d’une incohérence totale : d’un côté on demande à la population d’éviter les déplacements, de l’autre, on continue d’exposer des conducteurs de transports publics au risque d’être contaminés ou de contaminer eux-mêmes. Nous n’avons rien contre le fait de déplacer des personnels soignants de leur domicile à leur travail et vice versa mais nous ne comprenons pas comment nous pouvons continuer de travailler normalement dans ces conditions. »

La scène du Carré-Colonnes à Saint-Médard-en-Jalles fermée jusqu'à nouvel ordre

L’activité de la Scène Nationale Carré-Colonnes est suspendue jusqu’à nouvel ordre. En conséquence, les cinq spectacles de la fin de la saison 2019/2020 sont reportés à la saison prochaine.

"Nous devions encore accueillir d’ici mi-avril la compagnie burkinabé-bordelaise Auguste Bienvenue avec Peubléto, le spectacle Crash Park de Philippe Quesne, directeur du centre dramatique Nanterre Amandiers, Souliers de sable, spectacle jeune public de La petite Fabrique qui devait se jouer à Ludon-Médoc, le Groupe Acrobatique de Tanger avec FIQ ! et enfin notre compagnie associée Opéra Pagaï pour un évènement exceptionnel pour les 10 ans du Carré-Colonnes : La Cité Merveilleuse.

Pour les spectateurs.trices qui avez réservé des places sur ces spectacles, il leur est demandé de garder précieusement leurs billets de spectacle qui leur serviront à entrer dans les salles le moment venu. La billetterie sera ouverte aux horaires habituels, uniquement par mail et téléphone.

Le remboursement de tous les élèves des écoles, collèges et lycées qui avaient réservé des places est en cours. Pour les autres :

"Si toutefois vous souhaitiez être remboursé.e, et ce malgré le report assuré des spectacles, nous vous demandons de temporiser votre demande d’au moins 15 jours de façon à nous laisser le temps de nous organiser."

La 28e édition du festival Échappée Belle, prévue du 4 au 7 juin 2020 à Blanquefort, est quant à elle maintenue pour l'instant.

L'Opéra national de Bordeaux annule ses spectacles

Annulation des spectacles de l'Opéra National de Bordeaux jusqu'au 31 mars (Auditorium, Grand-Théâtre et lieux partenaires ), et par conséquent l'annulation du Festival Ciné-Notes et de l'Opération "ONBA en partage" dans 45 lieux partenaires en région.

(WS/Rue89 Bordeaux)

Le public sera informé en cas d'évolution de la situation d'ici le 31 mars via les supports de communication de l'Opéra National de Bordeaux (site internet et réseaux sociaux).

Site internet

L'enseignement à distance sature !

La mise en place de l’enseignement à distance pour les élèves consignés à leur domicile n’est pas un fleuve tranquille. Avec 12,4 millions d’écoliers, collégiens, lycéens concernés, et 871 000 agents de l’éducation nationale, le site Numerama a constaté que les sites d’éducation à distance ne supportaient pas la surcharge de connexions.

Exemple maison : impossible pour un 6e d’un collège bordelais d’accéder ce lundi à son espace élève dans la plateforme Pronote. Et donc d’accomplir les exercices réalisables en ligne, ou de renvoyer les fiches de devoirs communiqués préalablement. Joint par les parents pour savoir comment résoudre ce problème, le collège n’a pas encore répondu à ses sollicitations.

Par ailleurs représentante des parents d’élèves de l’établissement concerné, la maman ignore également si les conseil de classe prévus à partir de ce lundi soir sont ou non maintenus.

(SB/Rue89 Bordeaux)

La navette Direct Aéroport de Bordeaux - Gare Saint Jean suspendue

Sur son site internet, l'aéroport de Bordeaux-Mérignac a publié :

Compte tenu du passage au stade 3 de l’épidémie de Coronavirus, la circulation de la Navette 30' Direct entre l'Aéroport de Bordeaux et la gare Saint-Jean est interrompue à compter du Mardi 17 mars pour une durée indéterminée.

Comment les commerçants "indispensables" font face à l'épidémie ?

Les commerces qui ont été déclarés « indispensables », et annoncés dans la liste publiée ce lundi au journal officiel, se sont préparés à accueillir leurs clients dans les meilleures conditions de sécurité et surtout de préserver leurs employés. L’inquiétude, l’angoisse parfois, se fait sentir. En particulier pour ceux qui ont des enfants à la maison. Faut-il rester ouvert et prendre des risques, ou risquer de perdre son économie et tout un projet de vie ? Ce sera le sujet d'un reportage bientôt sur Rue89 Bordeaux.

https://twitter.com/BxMetro/status/1239536988455342082

Une page facebook d'entraide

"En ces temps de crise une plate forme d'entraide entres les restaurateurs qui veulent écouler leurs stocks et les consommateurs qui veulent les aider à ne pas déposer le bilan ou à jeter la nourriture. Histoire de continuer à faire vivre nos restaurateurs qui se battent comme tout le monde pour vivre."
Lien vers la page.

https://twitter.com/MinSoliSante/status/1239521797952786434

Attention pas d’automédication

Des évènements indésirables graves liés à l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont été signalés chez des patients atteints de COVID-19, cas possibles ou confirmés. L'ARS rappelle que le traitement d’une fièvre mal tolérée ou de douleurs dans le cadre du Covid-19 ou de toute autre virose respiratoire repose sur le paracétamol, sans dépasser la dose de 60 mg/kg/jour et de 3 g/jour.

Les AINS doivent être proscrits, éviter aussi de prendre des corticoïdes sans indication médicale stricte.

Eviter toute automédication. Si vous êtes malade, restez à la maison confiné.

Si vous avez du mal à respirer et dans ce cas uniquement faites le 15.

Au moindre doute, appelez votre médecin traitant ou un pharmacien pour un avis adapté à votre situation.

Consignes pour les transports en commun

Que signifie le passage au stade 3 ?

L'Agence Régional de Santé (ARS) a défini le stade 3 : il s’agit de limiter les conséquences de la circulation du virus. Ce stade implique notamment de ne plus tester systématiquement tous les patients présentant des symptômes, mais de destiner les tests en priorité à quatre types de populations définis par le Haut conseil de santé publique. Il s'agit de :

  • les personnes fragiles (voir plus bas) présentant des symptômes évocateurs du Covid-19, à risque de développer des complications (insuffisants respiratoires, immunodéprimés) ;
  • les deux premières personnes présentant des symptômes évocateurs du Covid-19 dans les structures médico-sociales, notamment les maisons de retraites, et dans les structures collectives hébergeant des personnes vulnérables, pour prendre des mesures immédiates afin d’éviter une transmission entre les résidents ;
  • les personnes hospitalisées présentant des symptômes évocateurs de Covid-19 car il faut pouvoir comprendre rapidement l’état du patient et éviter les transmissions ;
  • les professionnels de santé présentant des symptômes évocateurs de Covid-19.

Les personnes fragiles étant : personnes âgées de 70 ans et plus (même si les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée) ; patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ; malades atteints de cirrhose au stade B au moins ; patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle, antécédents d’AVC ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque ; diabétiques insulinodépendants ou présentant des complications secondaires à leur pathologie (micro ou macro angiopathie) ; insuffisants respiratoires chroniques sous oxygénothérapie ou asthme ou mucoviscidose ou toute pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ; personnes immuno-déprimées ; femmes enceintes ; personnes présentant une obésité morbide.

Devant l’augmentation du nombre de cas, la recherche systématique de contacts devient inutile. Tester tous les patients présentant des symptômes conduit à saturer la filière de dépistage, ils doivent être réalisés en priorité  pour les cas graves et les cas en structures collectives de personnes fragiles, pour permettre de prendre des mesures immédiates.

Toutefois, en Nouvelle-Aquitaine, compte tenu de la situation épidémique (incidence faible du nombre de cas par rapport à d’autres régions françaises à l’exception du département du Lot-et-Garonne où une émergence est apparue), la décision de l’ARS est de ne pas faire évoluer à ce stade et pour quelques jours encore la politique de dépistage afin de poursuivre la stratégie d’endiguement et de limitation de la propagation du virus, ainsi que la préparation de la prise en charge des malades.

Un premier décès en Gironde

Dans un communiqué publié ce 15 mars, l’Agence Régionale de Santé a annoncé un premier décès en Gironde dû au coronavirus. Il s’agit d’un homme de plus de 85 ans qui était hospitalisé au CHU de Bordeaux le 11 mars suite à une chute. Souffrant de pneumopathie chronique, il avait été testé au Covid-19 et déclaré positif le 14 mars.

Sur la Nouvelle-Aquitaine, 85% de l’ensemble des cas confirmés sont retournés à leur domicile dans un bon état de santé général.

Communiqué du service public de l’emploi

"Concernant le versement des allocations, les usagers ne peuvent en aucun cas être pénalisés par les difficultés ou les aléas rencontrés du fait de la crise sanitaire en cours."

La rectrice de l'académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure a annoncé sur l'émission de France 3 Aquitaine "Ensemble, c'est mieux !", que 200 enfants des personnels de santé qui ont été reçus dans les 104 écoles municipales de Bordeaux ont été accueillis depuis ce matin dans les établissements restés ouverts pour la garde d’enfants des personnels soignants. Entre 50 et 100 enfants et jusqu’à 500 enfants sur le département de la Gironde pourraient être ainsi accueillis, selon le rectorat. Ce qui pose toutefois la question des risques encourus par les personnels mobilisés et les écoliers gardés.

https://twitter.com/BxMetro/status/1239509640427245569
https://twitter.com/CCIBdxGironde/status/1239241786205376514

Questions/réponses pour les entreprises et les salariés

Ce samedi 14 mars 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a décidé, à la suite du passage en stade 3 du plan de lutte contre l’épidémie et jusqu’à nouvel ordre, de fermer tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays.

Pour les employeurs et les employés : un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Le ministère du travail a également mis en place une page questions/réponses sur ce sujet. 

RAPPEL : Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver très régulièrement les mains ;
• Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;
• Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter ;
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;
• Éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.

Bonjour et bienvenue sur ce direct.
Le Président de la République prendra la parole ce soir : l'annonce d'un confinement total sur le territoire français est attendue.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. 224 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 316 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 228 visites. 1 commentaire.