Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Bordeaux Métropole : les agents de TBM « désemparés »
Brèves 

Bordeaux Métropole : les agents de TBM « désemparés »

par Anne-Flore Gaspar.
Publié le 16 mars 2020.
Imprimé le 25 octobre 2021 à 12:37
9 065 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Il y a plusieurs jours déjà, les principaux syndicats de transports publics de Bordeaux Métropole réclamaient des mesures préventives face à l’épidémie de coroavirus.

Ils réclamaient des moyens d’assurer tant la protection des conducteurs receveurs de bus et des conducteurs de tram que celle des usagers du réseau : gants, masques, produit bactéricide, interdiction de monter par l’avant, arrêt de la vente de titres de transports et par conséquent de l’échange de monnaie…

A l’issue d’une réunion de 4 heures ayant débuté de dimanche à 11h, les syndicats ont obtenu l’application de ces mesures, devenues effectives ce lundi matin. Cependant, malgré la mise en place d’un service adapté (6h30-20h30), et si la direction de Keolis assure que quasiment plus aucun.e agent.e n’exerce son droit de retrait à ce jour, l’incertitude et la crainte règnent du côté des salarié.e.s, comme l’explique Sylvie Pouquet, conductrice, élue en CSE et déléguée syndicale :

« C’est d’une incohérence totale : d’un côté on demande à la population d’éviter les déplacements, de l’autre, on continue d’exposer des conducteurs de transports publics au risque d’être contaminés ou de contaminer eux-mêmes. Nous n’avons rien contre le fait de déplacer des personnels soignants de leur domicile à leur travail et vice versa mais nous ne comprenons pas comment nous pouvons continuer de travailler normalement dans ces conditions. »

Dans les bus, la cabine du conducteur est isolée par rubalise (AFG/Rue89 Bordeaux)

Et de détailler ces usagers qui s’amusent à franchir le balisage signalé par rubalise censé protéger le conducteur ou encore l’absence de masques et de gants. De son côté, la direction informe être en recherche d’approvisionnement.

L'AUTEUR
Anne-Flore Gaspar
Anne-Flore Gaspar
Journaliste pigiste pour le meilleur et pour le pire, mais toujours avec le sourire !

En BREF

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 455 visites. 2 commentaires.

Inauguration de la place Gambetta : nouvelle polémique entre la mairie et l’opposition

par La Rédaction. 3 120 visites. 2 commentaires.

Rado, le nouveau tiers-lieu Wanted en projet aux Bassins à Flot

par Victoria Berthet. 3 030 visites. 1 commentaire.
×