Un ex militant d’extrême-droite débarqué in extremis de l’équipe de Thomas Cazenave
Brèves 

Un ex militant d’extrême-droite débarqué in extremis de l’équipe de Thomas Cazenave

actualisé le 04/03/2020 à 10h30

63e sur la liste de Renouveau Bordeaux présentée ce mardi à la presse, Vincent Bois a été écarté par Thomas Cazenave le candidat LREM (République en marche) à la mairie. Motif : il figurait en 2014 en 7e position sur la liste… Front national de Jacques Colombier.

« Vincent Bois ne fait plus partie de l’équipe car son engagement politique en 2014 n’est pas compatible avec nos valeurs », a affirmé Thomas Cazenave.

Selon ce dernier, la faute incombe à Vincent Bois, entrepreneur bordelais de 29 ans, qui « n’avait pas communiqué cette information ». Plusieurs articles de l’époque mentionnent pourtant l’enrôlement du jeune homme, présenté alors comme un ancien de l’UMP, et représentant des jeunes du SIEL en Aquitaine.

« Notre principal objectif, est de faire élire Marine Le Pen en 2017 ! », déclarait-il en 2014 lors d’un appel à soutien pour un candidat de ce micro-parti souverainiste, dont est également membre le conseiller municipal François Jay.

Depuis ce mardi, des Twittos font circuler des images qu’auraient partagé Vincent Bois lors du mouvement contre le mariage pour tous, dont l’une à caractère raciste visant Christiane Taubira.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Rassemblement en mémoire de l’enseignant assassiné ce dimanche à Bordeaux

par La Rédaction. 1 449 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’appli « Tous anti-Covid » pour tous les étudiants en santé de Bordeaux ?

par Simon Barthélémy. 520 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou, héros d’un clip rock de The Hyènes

par La Rédaction. 1 613 visites. Aucun commentaire pour l'instant.