Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Bordeaux planche sur un « plan de déconfinement »
Brèves 

Bordeaux planche sur un « plan de déconfinement »

par Simon Barthélémy.
Publié le 21 avril 2020.
Imprimé le 08 août 2022 à 02:51
9 543 visites. 6 commentaires.

Dans l’optique du déconfinement dont les modalités restent encore indéterminées du côté de l’État, la Ville de Bordeaux annonce préparer un plan pour la sortie de ses habitants. Plusieurs mesures sont à l’étude, dont certaines visant finalement à préparer du vélo. Un conseil municipal aura lieu le 27 ou le 28 avril. 

En visioconférence, un conseil municipal extraordinaire se tiendra le lundi 27 ou le mardi 28 avril en présence du directeur général du CHU de Bordeaux Yann Bubien, et fera « un état des lieux de la situation et la préparation du déconfinement », selon un communiqué de la mairie de Bordeaux ce lundi.

D’autres conseils municipaux se tiendront probablement avant le second tour des élections, dont la tenue sera sans doute décalée à l’automne, a annoncé ce lundi Fabienne Buccio, préfète de Nouvelle-Aquitaine, relayant les propos de la ministre.

Il reviendra donc d’ici là aux actuels élus bordelais d’examiner un « plan global » que la mairie compte leur présenter début mai. « Des orientations budgétaires de crise seront précisées un mois plus tard », précise le communiqué, fruit du travail de plusieurs groupes thématiques.

Droits de visite

Confirmant les annonces du Premier ministre ce dimanche, la préfète de Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio a indiqué que les visites pourraient à nouveau avoir lieu auprès des résidents des Ehpad, des établissements accueillant des personnes handicapées, mais aussi des hôpitaux psychiatriques. Mais il « appartiendra à chaque directeur d’établissement d’organiser les choses en fonction de l’état de santé » des personnes, précise la préfète.

Avancer groupé

L’un d’eux est consacré à l’économie, autour de l’accompagnement des entreprises et commerces par les différents dispositifs d’aide, un autre groupe dédié aux questions sociales doit préparer un « plan de soutien adapté aux populations des quartiers prioritaires », dont les Aubiers et le Grand Parc.

Celui sur l’éducation et la petite enfance étudiera les modes de réouverture progressive des écoles et crèches, « en attendant les directives du ministère de l’éducation nationale » qui pourraient par exemple instaurer un roulement par demi-classes.

Concernant les mobilités, la Ville souhaite avec Bordeaux Métropole « encourager la pratique du vélo et de la marche à pied dès la sortie du confinement ». Après avoir déclaré vendredi lors d’un point presse que l’élargissement expérimental des pistes cyclables sur les boulevards lui paraissait « compliqué » à mettre en œuvre, Nicolas Florian indique ce lundi vouloir examiner certaines hypothèses.

« La possibilité de doubler les principales lignes de transport en commun par des aménagements cyclables provisoires et capacitaires est à l’étude », signale la mairie de Bordeaux.

1000 tests par jour

346 décès en Nouvelle-Aquitaine

Ce lundi soir, la région Nouvelle-Aquitaine dénombre 4028 cas confirmés, dont plus du quart en Gironde. 838 personnes sont actuellement hospitalisées (13 de plus que la veille), et 346 sont décédées (16 de plus), dont 87 en Ehpad. Le nombre de personnes en réanimation ou en soins intensifs baisse en revanche, et s’élève à 191 patients. Pour le docteur Daniel Habold, de l’Agence régionale de santé, cela atteste que « la décrue n’est pas massive ».

Parmi les scénarios envisagés par les services de la métropole, ces « pistes cyclables coronavirus » pourraient être déployées sur des voies automobiles des boulevards, à l’instar de ce qu’ont proposé les élus écologistes de la métropole.

Objectif : offrir une alternative de déplacement sûre et non polluante aux usagers des transports en commun qui rechigneraient à réemprunter le tram ou le bus. A ce sujet, le maire de Bordeaux se dit d’ailleurs favorable au port du masque obligatoire dans les tramways et bus.

La Ville entend par ailleurs augmenter grâce au CHU, le nombre d’habitants testés dès l’apparition de symptômes, en passant de 300 à plus de 1000 personnes par jour. Elle souhaite enfin « proposer une chambre d’hôtel pour la mise en quarantaine des personnes testées positivement qui ne peuvent pas s’isoler chez elles ».

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 289 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 262 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 473 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×