Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Les très petites entreprises touchées par la crise sont attendues au « guichet unique » de Bordeaux
Brèves  Economie 

Les très petites entreprises touchées par la crise sont attendues au « guichet unique » de Bordeaux

par Walid Salem.
Publié le 29 avril 2021.
Imprimé le 12 mai 2021 à 10:18
508 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mise en place début novembre 2020 avec le deuxième confinement à l’initiative de la Ville, la Cellule d’Aide aux très petites entreprises (TPE) affiche de nouveaux partenaires et s’installe durablement à la Maison de l’Emploi. Seulement 190 entreprises ont sollicité ses services en six mois.

« La fusée est bien lancée » résume Pierre Hurmic. Le maire de Bordeaux a tenu un point presse par visio ce mercredi pour faire un premier bilan de la Cellule d’aide aux très petites entreprises lancée à l’annonce du deuxième confinement. Il était accompagné de Stéphane Pfeiffer, son adjoint en charge de l’Emploi, de l’Economie sociale et solidaire, et des formes économiques innovantes, ainsi que de ses nombreux partenaires : la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Bordeaux Gironde, la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) de la Gironde, la Caisse sociale de développement local, la Chambre Régionale de l’économie sociale et solidaire Nouvelle-Aquitaine, le Barreau de Bordeaux, l’Ordre des experts-comptables région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole.

« La ville n’a pas de compétences en matière d’aides économiques mais elle reste la première porte à laquelle viennent frapper les entreprises » déclare Pierre Hurmic.

Au 19 avril 2021, 190 d’entre elles se sont manifestées. Tout naturellement, elles font partie des secteurs d’activité fermés par la crise : « 30% hôtellerie et restauration, 26% commerces non-alimentaires, 8% événementiel, 6% culture, 5% sport » détaille Stéphane Pfeiffer.

Ce « guichet unique, voulu comme une gare de triage et d’orientation vers les aides de la Métropole, la Région et l’Etat », ne tourne pas pour autant à plein régime. « Nous avons connu un creux entre mi-décembre et fin janvier » avance l’adjoint qui appelle les entreprises à se manifester via l’adresse mail (bordeaux@celluletpe.fr) ou en remplissant un formulaire en ligne.

Bilan « catacylsmique »

Le président de la CCI Patrick Seguin a, de son côté, fait un bilan complet depuis le 13 mars 2020, date de l’annonce du premier confinement :

« Nous avons eu 12000 contacts sur les 98000 entreprises girondines. 36000 sont des TPE. Nous avons eu jusqu’à 350 contacts par jour, et 3150 entreprises ont bénéficié d’accompagnement renforcé, c’est-à-dire jusqu’à trouver une solution. »

Soulignant que 70% des aides à la trésorerie des entreprises, abondées par la métropole et gérées par la CCI, ont été versées, Patrick Seguin a insisté notamment sur « la reprise » et « la nouvelle vie qui nous attend ». Il pointe une possible pénurie de l’emploi, particulièrement dans la restauration, puisque nombre de travailleurs « sont partis vers d’autres secteurs ».

Nathalie Laporte, présidente de la CMA évoque un bilan « cataclysmique » et parle au nom de ses « 90% d’adhérents, TPE et artisans, qui sont désorientés face à la complexité de la situation ». Son bilan auprès de 400 entreprises adhérentes (sur 6700) indique « une forte baisse du chiffre d’affaires sur 2020 chez 65%, une dégradation du premier semestre 2021 chez 57%, et 94% ont abandonné ou reporté leurs projets de recrutement ».

« Une crise jamais vue » résume Pierre Hurmic, face à laquelle « il fallait inventer quelque chose d’adapté ». Bordeaux et ses partenaires misent alors sur cette cellule d’aide aux TPE qui a été confiée sur délibération du conseil municipal du 30 mars dernier à la Maison de l’Emploi. Le maire espère ainsi marquer de son style les enjeux de l’emploi, mais aussi la transition écologique et sociale des entreprises.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Marcher et danser encore pour une vraie loi Climat ce dimanche à Bordeaux

par Kenza Soares El Sayed. 1 440 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Condamnée à 250000 euros d’amende, Pena Métaux va faire appel

par Simon Barthélémy. 340 visites. 1 commentaire.

Des associations dénoncent des conditions « insalubres » dans un foyer du 115

par Victoria Berthet. 974 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×