Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
674 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

Pour la troisième fois, les Girondins de Bordeaux ont comparu devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) ce mardi. Le contrôleur financier du football français a décidé d’encadrer la masse salariale et le budget transfert du club. Une décision qui complique les affaires pour ce dernier mois de mercato.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

Certes, les Girondins de Bordeaux ont échappé au pire après avoir été repêchés à la dernière minute en Ligue 2 par la Fédération française de football (FFF). Mais la décision qui est tombée ce mardi après leur troisième passage devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) ne simplifie pas les choses pour des Marines et Blancs qui ont pour principal objectif de retrouver la Ligue 1.

Bien qu’attendu – il figurait dans les préconisations de la FFF –, l’encadrement de la masse salariale exigé par la DNCG, ainsi que les indemnités liées aux transferts, risque de compliquer fort le mercato sur lequel la direction bordelaise comptait rebondir.

Budget équilibré ?

Concrètement, la mesure décidée par la DNCG contraint la direction à respecter à la lettre ses engagements : ramener la masse salariale entre 11 et 14 millions d’euros, toujours pas dans les clous (17 millions d’euros actuellement selon France Bleu), avant de se lancer dans de nouvelles dépenses.

La vente de son attaquant Sekou Mara à Southampton pour 11 millions d’euros suffira-t-elle à assainir les comptes ? Dans un communiqué publié ce mardi, où il dit avoir « pris connaissance de la décision de la DNCG », le club se veut rassurant et évoque « un budget équilibré, le premier budget de Ligue 2 » :

« Avec une santé financière renforcée et assainie, grâce à un budget intégralement financé et un désendettement à hauteur de 75%, le club construit son avenir avec ses jeunes, qui, aux côtés de joueurs d’expérience, ont déjà commencé à démontrer sur le terrain leur potentiel et motivation. »

Bordeaux espère surtout officialiser le recrutement de deux nouveaux joueurs, Yoann Barbet et Vital Nsimba (initialement formés au club), avant son match à Rodez ce samedi 6 août, le deuxième de la saison. Rappelons que pour son premier match en Ligue 2 contre Valenciennes, le club scapulaire s’était contenté d’un match nul (0-0). Une première victoire est donc attendue.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction


#Football

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options