Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Ouverture de l’Opéra, Voix des Peuples, Balades enchantées… vous faites quoi ce week-end ?
Culture 

Ouverture de l’Opéra, Voix des Peuples, Balades enchantées… vous faites quoi ce week-end ?

par La Rédaction.
Publié le 8 septembre 2022.
Imprimé le 29 septembre 2022 à 13:49
354 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La rentrée des activités culturelles démarre fort avec l’ouverture de la saison de l’Opéra et la retransmission en direct d’un concert dans des lieux publics (ou pas) à Bordeaux et ailleurs en France, ou encore le tout jeune rendez-vous La Voix des Peuples initié par l’association La Pangée. Et pour prendre l’air, une Balade enchantée a lieu dimanche à Bordeaux Métropole. Bonus pour les plus courageux : vernissage d’une exposition à la galerie Tinbox en escale à la Ferme des Filles à Captieux.

C’est un week-end culturel marathon qui s’annonce à Bordeaux, sa métropole et au-delà. Notre sélection n’est pas exhaustive et pourrait tout aussi bien évoquer la septième édition du festival ODP à Talence jusqu’au 11 septembre – au profit des orphelins des sapeurs-pompiers de France –, que la troisième édition du parcours d’expositions de 16 artistes dans les jardins privés et publics du collectif Difractis du 9 au 11 septembre.

Sans oublier le grand rendez-vous sur les questions écologiques, le festival Climax (auquel un article a déjà été consacré) qui se tient à Darwin du 9 au 11 septembre. Cette huitième édition, intitulée « Odyssée », présente selon sa formule habituelle des conférences, projections, ateliers et concerts (infos sur le site du festival). Initialement prévu, le Cacique Raoni annule sa venue pour des raisons de santé qui nécessitent une hospitalisation, mais sa délégation fera le voyage. Si la qualité de son rétablissement le lui permet, il participera en visioconférence aux rencontres qui étaient prévues.

Si vous avez un événement à partager ou une sortie à conseiller, l’espace des commentaires vous est ouvert.

Opéra : ouverture dans les rues de Bordeaux et ailleurs

L’Opéra de Bordeaux lance sa saison 2022-2023 de façon inédite, qui se veut symbolique de la ligne « hors les murs » de son nouveau directeur, Emmanuel Hondré, à savoir l’ouverture au grand public et aux quartiers de Bordeaux.

Sous la direction d’Ariane Matiakh, un grand concert symphonique sera donné à l’Auditorium le samedi à 20h et dimanche à 15h. Les musiciens et le chœur de l’Opéra joueront de grands classiques comme le Boléro de Ravel ou la Habanera, extrait de Carmen de Bizet, mais aussi de superbes raretés, comme Kikimora d’Anatoly Liadov, compositeur russe du XIXe siècle, ou Uncut, du compositeur contemporain français Pascal Dusapin.

Dans ce concert exceptionnel, une note de solidarité avec l’Ukraine est due à la présence du soliste baryton Andreï Kimach, présenté comme l’un des meilleurs espoirs lyriques du moment, et, au programme du Monologue de Bogdan, extrait de l’opéra de Kostantin Dankevych sur un personnage historique, libérateur de l’Ukraine au XVIe siècle.

A Bordeaux et ailleurs en France

La représentation de samedi sera retransmise depuis l’Auditorium sur 11 écrans installés en plein air dans toute la ville de Bordeaux (quai de la Monnaie, places Saint-Projet, Fernand-Lafrague, Pierre-Cetois, Nansouty, du Parlement, du Palais, Capucins, parc aux Angéliques, cours de Luze, et parvis du temple des Chartrons). Mais également ailleurs en Nouvelle-Aquitaine (les médiathèques de Gironde-sur-Drop, Gujan-Mestras, Lavardac, et Saint-Sulpice-de-Faleyrens, restaurant L’Aventure à Hautefort, cinéma L’Eden à Pauillac, cinéma Favols à Carbon-Blanc, et Salle Vox à Saint-Christoly-de-Blaye).

Les symphonies de l’Opéra de Bordeaux résonneront également ailleurs en France, puisque des retransmissions sont également prévues en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les départements de l’Allier, Puy-de-Dôme, Haute-Loire, Cantal. Les élèves des écoles de musique à Lyon, Annecy, Vichy, et Le Puy-en-Velay le verront dans leurs conservatoires respectifs.

Les publics empêchés pourront également y assister comme dans l’Ehpad Henry-Dunand et l’Institut Bergonié à Bordeaux, ou au CHU grâce à la diffusion audio en direct dans les chambres. Ainsi qu’au CHU de Clermont-Ferrand et l’hôpital de Moulins, tout comme la prison de haute sécurité de Moulins-Yzeure (Allier) et à la prison et maison d’arrêt de Riom (Puy-de-Dôme).

Sur le site de l’Opéra de Bordeaux et la ville de Bordeaux

La Voix des Peuples : l’Inde à l’honneur

C’est un nouveau rendez-vous qui est pourtant à sa quatrième édition. Porté par la jeune association la Pangée, fondée en juin 2021, La Voix des Peuples a l’ambition de promouvoir la diversité culturelle « en utilisant l’art comme un outil de rencontre et d’émancipation ». Après avoir exploré les pays Balkans, l’Afrique de l’Ouest et la cordillère des Andes, c’est les richesses de l’Inde qui seront mis à l’honneur aux Vivres de l’Art.

Le premier mérite de cet événement est d’être totalement gratuit. Pour le mettre en place, La Pangée travaille en collaboration avec des associations culturelles locales qui valorisent la culture des pays concernés. Pour la culture indienne, la collaboration s’est faite avec le centre culturel de l’Inde Gopala Krsna et l’association Neela Chandra, autour de propositions artistiques amateurs et professionnelles qui brassent divers aspects comme la musique, le cinéma, le théâtre, la danse, la littérature, et autres disciplines.

Ecologie et sacré

Samedi comme dimanche, les portes s’ouvrent à 10h du matin pour des ateliers en continu autour du yoga musical, le massage ayurvédique, l’astrologie védique, le henné traditionnel, ou la création de mandala. Un atelier danse est animé par Flora Davi chaque jour, qui propose également un spectacle le samedi. La danseuse, née à Pune en Inde, explore l’Odissi, une danse traditionnelle issue des pratiques anciennes de l’Inde antique.

L’écologie a également sa place avec une conférence de Bhakti Bibudha Bodhayan Goswami Maharaj. Spécialiste des textes sacrés de l’hindouisme, il milite pour un monde pacifié avec des préceptes écologiques.

Les soirées sont animées par des Dj set de Karmaâ et Max TenRom (Techno Ethnic / Live performance) le samedi, et de Bām̐dara (Downtempo) et du label Culte (Multicultural Beats / Melodic Techno) le dimanche. Tous, chacun à sa manière, sont connus pour leurs univers électro et leurs sonorités multiculturelles.

Toutes les infos sur l’événement facebook

Une Balade enchantée : 8 km de décrassage !

Pour profiter encore des beaux jours et de la fin d’été, et peut-être même au lendemain des soirées endiablées que proposent Climax, l’ODP, ou l’Opéra de Bordeaux…, rejoignez cette balade animée le long du sentier de randonnées urbain. Le rendez-vous est organisé par Bordeaux Métropole et le Comité de randonnée pédestre de Gironde, qui vous invitent en balade à Mérignac, dans une ambiance décontractée et musicale.

Sur les 160 kilomètres qui traversent 17 communes – et qui nécessitent quatre jours de marche minimum ! –, seulement 8 seront explorés ce dimanche 11 septembre, de 14h à 18h, au départ de l’arrêt de tramway (ligne A) Fontaine d’Arlac à Mérignac, jusqu’au Parc du Vivier. Cette balade fera découvrir les parcs du Luchey, de Bourran, du Château et du Vivier, et sera ponctuée d’une pause musicale en plein air. Pour rejoindre le point de départ, le retour se fera en tramway.

Gratuit, à partir de 7 ans, sur inscription obligatoire auprès de gr@bordeaux-metropole.fr

Au-delà : Lucie Bayens « Dans les bras de Déméter » 

C’est souvent Orphée qui ouvre ses bras pour vous accueillir chaque soir, mais ce samedi 10 septembre, à la Ferme des filles à Captieux, ce sera Déméter qui s’en chargera avec une exposition de l’artiste bordelaise Lucie Bayens. Il s’agit de la troisième étape d’une résidence « Dans les bras de Déméter » avec une restitution, « Portée par l’air », visible du 3 au 30 septembre 2022.

« Il est question de résistance, de cycle, de lento, de “vivre avec le trouble”, de dons, de soins, de canalisation, d’accompagnements, de devenir-avec, de séminaire, de respons(h)abilité*, de partage, de célébrer les étapes du vivant, d’accommoder les restes, de (se) rendre capable, de Cultiver son jardin », écrit l’artiste.

Cette résidence d’artiste est portée par l’association L’Agence Créative dans le cadre de son programme « Il faut cultiver notre jardin » qui explore des modes d’expressions transdisciplinaires pour une prise de conscience environnementale. Elle se déroule dans des jardins et fermes en permaculture et biodynamie du territoire : Les Jardins inspirés, au Taillan-Médoc et La ferme des filles à Captieux.

Son aspect participatif a permis de réunir des personnes travaillant ces terres. Basée sur les échanges entre personnes de milieux et de cultures différentes, cette démarche relie l’art et l’écologie.

Toutes les informations sur l’événement Facebook

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 371 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 565 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 558 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×