Enquêtes et actualités gavé locales

Des initiatives d’aides aux étudiants se partagent 80000 euros de Bordeaux Métropole

Dix associations ont remporté l’appel à projets initié par la collectivité. Leurs actions couvrent les champs de la santé mentale et du décrochage scolaire, et surtout l’aide alimentaire qui fait face à une hausse des demandes.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Des initiatives d’aides aux étudiants se partagent 80000 euros de Bordeaux Métropole

Après une crise sanitaire qui a aggravé la précarité des étudiants, Bordeaux Métropole, a lancé en octobre 2022 un appel à projets dans le but de soutenir des initiatives d’aides aux jeunes. Parmi les 105 000 étudiants dans la métropole bordelaise, un quart d’entre eux ont recours à des bourses en raison de leur situation sociale.

Dans le cadre de cet appel, une enveloppe de 80 000 euros a été répartie entre dix initiatives. Elles sont actives dans trois domaines : la santé, notamment mentale ; la lutte contre la précarité alimentaire ; et la prévention au décrochage dans les filières supérieures courtes et universitaires. C’est l’association Linkee qui a décroché la plus grosse enveloppe : 15 000 euros.

500 bénéficiaires

Née en 2016 à Paris, Linkee a débuté les distributions alimentaires à Bordeaux en janvier 2021. Aujourd’hui, l’association compte 300 bénévoles. Luis Jégard, président de Linkee Bordeaux, évoque 500 bénéficiaires à chaque distribution. Un « chiffre en hausse » depuis deux mois :

« Avec l’inflation et les factures qui augmentent, nous avons de plus en plus de monde. Nous sommes sans cesse en recherche de partenaires pour récupérer des invendus. Nous travaillons autant avec des petits commerçants que des industriels. Nous nous déplaçons même pour 1 kilo de nourriture. »

Chaque mardi, l’association est présente au Point info Jeunesse cours Alsace-et-Lorraine. Une seconde distribution a lieu le mercredi à Talence, sur le campus de la fac, dans la résidence Jean-Zay. Enfin, une troisième distribution est organisée au centre social de la Bastide les jeudis, à destination des familles précaires. Toutes les distributions ont lieu entre 19h et 20h30.

« Les étudiants peuvent s’inscrire autant de fois qu’ils veulent », précise Luis Jégard. Pas de critères sociaux ou de justificatifs de bourse à fournir, l’inscription aux distributions est ouverte à tous les détenteurs d’une carte étudiante. Afin de répondre à des besoins croissants d’aides alimentaires aux jeunes, l’association recherche un local sur Bordeaux pour organiser une distribution supplémentaire.

Distribution Linkee à Bordeaux Photo : WS/Rue89 Bordeaux

Santé mentale

Parmi les autres associations lauréates, dans le domaine de l’aide alimentaire, l’association Vrac Bordeaux (11 000 euros) met en place des ateliers culinaires dans les quartiers prioritaires de la ville. L’Association Territoriale des Étudiants Aquitains (ATENA) a, elle aussi, reçu 11 000 euros pour la création d’une épicerie solidaire. 10 000 euros ont été attribués à l’association étudiante La cuvée des écolos qui, chaque semaine, organise des distributions alimentaires sur le campus de l’université Bordeaux Montaigne.

Fragilisés par la crise sanitaire et les périodes de confinement, 19% des étudiants ont recours à un traitement médicamentaux pour le gérer le stress et l’anxiété, selon une étude I-Share, portée par l’université de Bordeaux. 6 000 euros ont ainsi été attribués à Avenir Santé pour l’animation et la mise à disposition d’outils de prévention lors de distributions alimentaires. Basée à Bordeaux, l’Association des psychologues étudiants a reçu 5 500 euros pour l’organisation d’une journée de sensibilisation à la santé mentale et au décrochage scolaire.

L’Association de la Fondation étudiante pour la ville a pu bénéficier, elle aussi, d’une enveloppe de 5 000 euros pour développer ses projets de mentorat de jeunes dans des quartiers prioritaires et pour la formation de bénévoles. 4 500 euros ont été attribués à la branche locale du Secours Populaire Français pour un « ensemble d’actions autour de la formation aux gestes de premiers secours en santé mentale, l’accès aux produits d’hygiène et à la pratique sportive ». Enfin, l’association de théâtre étudiante Les petits maux en bulles a reçu 2 000 euros pour créer un spectacle de sensibilisation de la maladie mentale auprès du grand public.


#Vie étudiante

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options