Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Bordeaux : la revue Le Festin sauvée par les Éditions Le Bord de l’eau

En grande difficulté financière et placée en redressement judiciaire depuis le 12 mai dernier, la revue culturelle Le Festin, fondée il y a trente-quatre ans par Xavier Rosan, attendait de savoir si un repreneur allait se manifester pour sauver le titre. Le 8 décembre dernier, le tribunal judiciaire de Bordeaux a validé l’offre de reprise des Éditions Le Bord de l’eau.

,
Édition abonnés
Bordeaux : la revue Le Festin sauvée par les Éditions Le Bord de l’eau
Jean-Luc Veyssy dirige les Editions du Bord de l’eau, fondées il y a trente ans. Il dit reprendre Le Festin « avec beaucoup de respect et d’humilité »

C’est à la fois un soulagement et un crève-cœur. Le Festin continuera à paraître malgré des dettes à hauteur de près d’1 million d’euros, contractées à la suite d’une série d’exercices déficitaires, d’une érosion des ventes, de la crise des distributeurs puis de celle du Covid. Et ce, malgré de conséquentes subventions de la Région (100 000 euros par an) et une aide exceptionnelle au développement économique, accordée par celle-ci en 2021, à hauteur de 200 000 euros.
Pour les salariés de l’association, cette reprise du titre par les Éditions Le Bord de l’eau ne se fait toutefois pas sans casse. En effet, Jean-Luc Veyssy, directeur de la maison d’édition, n’a repris que l’équipe éditoriale et les salariées en charge de la partie commerciale et distribution. Soit 5 salariées sur 14. (L’activité de distribution pour d’autres éditeurs pourra être reprise mais ce n’est pas la priorité immédiate du Bord de l’eau qui veut avant tout relancer le processus éditorial de la revue.)
Le fondateur de la revue, Xavier Rosan – qui n’a pas souhaité s’exprimer, comme ses anciens salariés – a, lui, choisi de « tourner la page », comme il l’écrit à ses abonnés dans le dernier numéro de décembre, actuellement en kiosques.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Bordeaux. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Bordeaux d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Le Festin

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options