Enquêtes et actualités gavé locales


Arrachage des vignes : les étapes à venir après le dépôt de 1211 dossiers en Gironde

Plus de 8000 hectares sont concernés par les demandes d’arrachage de vignes. Après une phase d’instruction par les services de l’État, les premiers versements interviendront dès le début de l’année 2024.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Arrachage des vignes : les étapes à venir après le dépôt de 1211 dossiers en Gironde
Des vignes dans l’Entre-de-Mers

Ouvert en novembre, le guichet de demandes d’aides à l’arrachage des vignes dans le département de la Gironde s’est clôturé le 20 décembre 2023. 1 211 dossiers ont été déposés concernant plus de 8000 hectares de vignes.

« La moitié des demandes portent sur une diversification de l’activité et l’autre à la renaturation sur la mise en jachère ou le boisement des parcelles (renaturation) », précise la préfecture dans un communiqué publié ce mercredi 3 janvier.

Le plan subventionné d’arrachage sanitaire des vignes se veut une solution pour le vignoble bordelais, confronté à une crise de la surproduction depuis plusieurs années. Il est doté d’une enveloppe globale de 57 millions d’euros financé par l’État et le CIVB, pour arracher jusqu’à pour 9500 hectares.

Calendrier

Désormais, c’est à la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de Gironde que revient la tâche de vérifier les différents critères et pièces justificatives des dossiers. Puis, « dans les semaines à venir » indique la Préfecture, les viticulteurs vont recevoir une autorisation de commencement de travaux :

« Cette autorisation permettra à ceux qui le souhaitent d’engager les travaux. Mais attention elle ne vaudra pas notification de l’aide, ni ne préjugera de l’éligibilité finale du dossier ou que la totalité des surfaces demandées sera éligible. »

Les notifications d’aides à la renaturation seront « envoyées au fil de l’eau » à compter de janvier. Quant aux aides à la diversification, elles interviendront après l’instruction des dossiers qui pourrait s’étaler jusqu’en février.

Enfin, une fois l’arrachage réalisé, les demandeurs pourront procéder à leur déclaration auprès des Douanes et faire leur demande unique de paiement pour l’ensemble des surfaces aidées. Pour les premiers dossiers, les premiers versements pourraient avoir lieu en février 2024, puis, pour les autres, s’étendre sur « les premiers mois de l’année ».


#CIVB

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options