Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
1000 abonnements avant le 31 janvier 2020 : à mi-chemin, où en est-on ?
Back Office 

1000 abonnements avant le 31 janvier 2020 : à mi-chemin, où en est-on ?

par La Rédaction.
Publié le 19 décembre 2019.
Imprimé le 17 octobre 2021 à 15:54
1 177 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A mi-chemin de notre ambitieuse campagne d’abonnements, nous sommes à un peu moins de la moitié de notre objectif : 460 abonnements. C’est une bonne nouvelle !

Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Nous l’avons précisé : si nous n’avons pas 1000 abonnements avant le 31 janvier 2020, date de notre sixième anniversaire, nous allons tirer notre révérence.

Notre but est que notre rédaction puisse avoir un fonctionnement optimal, qu’elle se consacre entièrement au contenu du site et qu’elle cesse de chercher des financements supplétifs. Ceux-ci contraignent une bonne partie de l’équipe à dépenser son temps et son énergie autrement que dans le journalisme.

(Dessin Cami)

Actuellement, Rue89 Bordeaux est majoritairement financé par la publicité, sans que cela ait jamais nui à notre ligne éditoriale. Mais pour s’en préserver, et conforter notre modèle économique, le média propose depuis trois ans une édition payante. Elle offre aux abonnés des enquêtes (sur l’impact d’Amazon et du e-commerce sur le trafic dans la métropole bordelaise, pour citer un exemple récent) des grands reportages, des dossiers (le dernier en date porte sur la lutte contre la discrimination des personnes LGBTQI+ en Gironde) et des informations exclusives.

Aujourd’hui, Rue89 Bordeaux fait un travail reconnu avec peu de moyens : ses deux fondateurs-journalistes-permanents ne sont pas suffisamment rémunérés ; sa petite équipe de pigistes n’est pas rétribuée au niveau qu’elle le mérite.

Il n’est aujourd’hui pas possible de produire une information exigeante et indépendante sans le soutien des lecteurs.

A la veille des élections municipales, les Bordelais et les Girondins veulent-ils garantir un certain pluralisme, pour l’équivalent de deux bières ou de trois cafés par mois ?

Pour vous abonner, cliquez >>> ici <<<.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Une multinationale subventionnée par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le viseur des « Pandora Papers »

par Simon Barthélémy. 1 297 visites. 1 commentaire.

Bordeaux Ensemble demande des éclaircissements sur un conflit d’intérêts concernant une élue de la majorité

par Victoria Berthet. 1 094 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux, capitale mondiale par intérim de l’économie sociale et solidaire

par La Rédaction. 641 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×