Les cantines de Mérignac utilisent-elles de la vaisselle plastique jetable pour cause de Covid ?
Ecologie  Société 

Les cantines de Mérignac utilisent-elles de la vaisselle plastique jetable pour cause de Covid ?

Un témoignage relayé par Mr Mondialisation accuse la Ville de Mérignac d’avoir recours à de la vaisselle jetables dans ses cantines scolaires, contrairement à la promesse de la Ville de bannir le plastique, en particulier à usage unique. Info ou infox ?

Diffusé le 13 mai sur la page Facebook très suivie de Mr Mondialisation, un post partagé des milliers de fois fait le bad buzz pour Mérignac. « Avec le déconfinement, les écoles sont soudainement passées au « TOUT PLASTIQUE », une fois encore, au nom du coronavirus », affirme son auteur, relayant le témoignage anonyme d’un animateur périscolaire de la Ville, photo à l’appui :

 « Ma ville ce prétend “écolo”. D’ailleurs on peut voir partout “Mérignac ville verte” la ville la plus écologique de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux). Mais les autorités ont décidé de servir des repas dans des couverts en plastique jetable pour éviter tout contact avec les agents de service. […] Dans cette ville, on compte 36 écoles. Je vous laisse imaginer le nombre de couverts qui seront jetés tous les jours, en plus de la nourriture. »

« Faux procès »

Jointe par Rue89 Bordeaux, la mairie affirme que c’est là un « faux procès » :

« L’animateur a posté une photo en faisant croire que c’était la norme. Mais la réalité c’est que c’est un cas isolé. La plupart des écoles ont remis des couverts en inox. »

Des propos que confirment Christophe Simon, directeur du Sivu de Bordeaux-Mérignac, le syndicat intercommunal qui gère la cuisine centrale des deux principales villes du département :

« Non il n’y a pas un retour masqué et caché du plastique dans les cantines. Ce retour est temporaire, d’autant que la mairie de Mérignac s’est lancée dans un important programme d’éradication des plastiques. » 

Eviter le coup de bambou

Mais pourquoi certaines d’entre elles ont utilisé du plastique jetable ?

« Actuellement nous n’avons pas tout notre personnel, il y a des agents qui sont malades ou d’autres qui sont obligés de garder leurs enfants, nous avons donc été obligé de nous adapter, explique le service communication de Mérignac. Les agents présents qui s’occupent habituellement de la vaisselle ont été affectés en priorité au nettoyage pour appliquer le protocole sanitaire d’entretien des locaux dans le contexte Covid. »

Après avoir évoqué des commandes de vaisselle en bambou – plus écolo que le plastique, mais elle aussi jetable –, la Ville assure que dès lundi prochain, « toutes ses écoles n’utiliseront plus que de la vaisselle inox lavable ».

Zéro déchet

« La mairie de Mérignac est engagée dans une démarche zéro plastique, et zéro déchet et bien entendu on continue sur cette engagement », affirme son service communication.

La mairie de Mérignac a entrepris depuis 18 mois de retirer tous les plastiques y compris pour les contenants des plats, une démarche lancée avec le Sivu, le syndicat intercommunal qui gère la cuisine centrale de Bordeaux et Mérignac.

Et elle n’utilise plus de plastiques jetables depuis un an. Cette volonté de Mérignac et Bordeaux de bannir ce matériau fait suite à l’activisme à Bordeaux du collectif Cantines sans plastique, puis au souhait d’anticiper les obligations légales : le 2 octobre 2018, la France a voté la fin des plastiques à usages uniques dans les crèches et cantines. Les cantines scolaires ont jusqu’à 2025 pour se conformer à cette obligation.

L'AUTEUR
Audrey Gleonec
Audrey Gleonec
Géographe et archéologue du monde contemporain passionnée de photographie documentaire

En BREF

Expulsion des occupants du squat de la rue Gravelotte à Bordeaux

par Walid Salem. 7 371 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gaz hilarant bientôt interdit aux mineurs à Bordeaux ?

par La Rédaction. 1 070 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’édition 2020 du Fifib, chamboulée par la crise, se tient du 14 au 19 octobre

par La Rédaction. 309 visites. Aucun commentaire pour l'instant.