Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Covid-19 : l’évolution de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine interpelle
Brèves 

Covid-19 : l’évolution de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine interpelle

par Simon Barthélémy.
Publié le 3 juin 2021.
Imprimé le 25 septembre 2021 à 21:08
3 566 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a évoqué ce mercredi des « signaux d’alerte » quant à des « hausses sensibles de la circulation du virus » dans le Sud Ouest, notamment en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine. L’Agence régionale de santé confirme hausse du taux d’incidence dans trois départements, contribuant à ralentir le reflux de l’épidémie.

« On a constaté entre il y a 15 jours et la semaine dernière une baisse du taux d’incidence de 7%, soit beaucoup moins que les 20% à 30% de la semaine précédente, ce qui veut dire qu’il se passe quelque chose qui inquiète », a indiqué ce mercredi soir son directeur Benoît Elleboode.

Ainsi, le taux d’incidence régional s’est stabilisé à 71,8 cas pour 100000 habitants, et reste en deçà du taux national (91). Mais il a augmenté de 36% dans les Pyrénées-Atlantique, atteignant un taux 110 lié à plusieurs clusters, notamment dans des écoles. Il progresse aussi en Charente-Maritime (à 44,7) et dans le Lot-et-Garonne (69,3). Le taux d’incidence recule en revanche partout ailleurs, passant de 84 à 75 en Gironde, notamment.

Effet levée des contraintes

« Notre région a été mise en évidence du fait de cette inflexion de la courbe liée à deux choses, relativise donc le directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine : la levée d’un certain nombre de mesures de contraintes et de confinement et le fait que comme notre région a été moins touchée, nous avons une population jeune, pas éligible à la vaccination, qui a été moins immunisée. »

Le virus « circule beaucoup plus facilement » mais « aucun signe ne montre qu’on respecterait moins les gestes barrières », poursuit-il. Selon l’ARS, la forte progression dans les Pyrénées-Atlantique est

Benoît Elleboode a par ailleurs indiqué que les variants dits indiens détectés dans la région, dont très récemment dans les Landes, étaient sous contrôle. Il estime n’avoir pas non plus « d’indicateur d’inquiétude » quant à l’évolution du cluster de Bacalan, où la campagne spécifique de vaccination se poursuit. Dans la région, le taux de vaccination est désormais de 42,5% de la population, contre 39% pour le total national.

Enfin, l’ARS considère que « tous les indicateurs hospitaliers dans la région sont au vert ». Au 26 mai, 945 personnes étaient hospitalisées pour Covid-19, dont 165 en soins critiques.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Covid-19 : la décrue de l’épidémie s’accélère en Gironde

par Victoria Berthet. 1 275 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 285 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 130 visites. 3 commentaires.
×