Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Passe sanitaire : les bracelets dans les bars et restaurants en suspens
Economie 

Passe sanitaire : les bracelets dans les bars et restaurants en suspens

par Jordan Dutrueux.
Publié le 19 août 2021.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 23:25
868 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

20 000 bracelets devaient être distribués aux clients réguliers, au schéma vaccinal complet, des bars et restaurants girondins. L’opération est déjà suspendue. Des tentes de dépistage supplémentaires ont aussi été installées par la mairie de Bordeaux pour pallier la baisse de fréquentation.

Faux départ pour la distribution des bracelets. Le rendez-vous était donné devant El Nacional, restaurant argentin des Chartrons. Les 100 bracelets avaient été remis au restaurateur par Laurent Tournier président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de la Gironde (UMIH 33). Sous les coups de 13 heures, Christelle avait été la première à en recevoir un. D’autres clients habitués, disposant d’un schéma vaccinal complet, devaient suivre. 20 000 au total dans le département… mais l’opération a été de courte durée, suspendue dans la soirée par l’UMIH.

Confusion

Cette décision d’interrompre la distribution des bracelets est née d’un besoin de communication supplémentaire et d’une volonté de « ne pas créer du désordre », explique le président de l’UMIH 33. De son côté la Préfecture rappelle que « les bracelets ne sont pas une alternative au QR code. Les policiers et les gendarmes contrôlent les passe sanitaires sur présentation d’un QR code et d’une pièce d’identité ». Une position partagée par Laurent Tournier qui regrette une médiatisation de l’opération ayant pu mener à une certaine confusion entre bracelet et passe sanitaire.

Pensés pour fluidifier les contrôles, et permettre à la clientèle récurrente d’être reconnue par les restaurateurs, les bracelets devaient bénéficier à 200 établissements. Laurent Tournier espère que la suspension ne sera que « très temporaire » et assure vouloir travailler en « bonne intelligence » avec la Préfecture, laquelle avait donné son accord à l’opération.

Le gérant d’El Nacional avait reçu 100 bracelets pour ses clients habitués (JD/Rue89 Bordeaux)

Relancer la fréquentation

En attendant une éventuelle reprise du dispositif, les restaurateurs sont confrontés à une fréquentation en berne depuis l’extension du passe sanitaire. El Nacional a ainsi perdu 40% de sa fréquentation depuis le 9 août dernier.

« La baisse de fréquentation des établissements est très variable, pour certains de 10 à 15%, et jusqu’à 40% pour d’autres. On a plus de problèmes dans les établissements qui reçoivent du jeune public ou dans des lieux un peu plus populaires », précise Laurent Tournier.

En soutien des bars et des restaurants, la mairie de Bordeaux a par ailleurs installé deux tentes de dépistages au Covid-19 par test antigénique à la Victoire et aux Bassins à flot. Elles seront ouvertes du jeudi au samedi de 17h à 21h.

« Tous les outils qui permettent de faire venir nos clients dans les établissements sont bons à prendre. Et pour une partie de la population qui n’est pas complètement vaccinée ou ne veut pas se faire vacciner, c’est le seul moyen », soutient Laurent Tournier.

Le président de l’UMIH 33 espère un retour progressif à la normale pour un secteur de l’hôtellerie et de la restauration déjà fragilisé par le manque de touristes et de clientèle de passage.

L'AUTEUR
Jordan Dutrueux
Journaliste, passé par les bancs de l'IJBA. Fan des salles obscures et des idées claires.

En BREF

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 430 visites. 2 commentaires.

Inauguration de la place Gambetta : nouvelle polémique entre la mairie et l’opposition

par La Rédaction. 3 076 visites. 2 commentaires.

Rado, le nouveau tiers-lieu Wanted en projet aux Bassins à Flot

par Victoria Berthet. 2 997 visites. 1 commentaire.
×