Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
659 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

La route de Lacanau croule sous les bagnoles depuis la déviation du Taillan

L’ouverture de la déviation du Taillan-Médoc, qui débouche sur la RD1215, s’est traduite par une augmentation de 40% du trafic entre Saint-Aubin et Eysines. Alors que les riverains dénoncent le bruit et la pollution, Bordeaux Métropole étudie la mise à 2X2 voies de cette route de Lacanau, estimée à 180 millions d’euros. Premier volet de notre dossier « Des routes coûte que coûte ? ».

,
Édition abonnés
La route de Lacanau croule sous les bagnoles depuis la déviation du Taillan
Jusqu’à 40000 véhicules empruntent chaque jour la route de Lacanau, ici au niveau du quartier de la Boétie au Taillan

Ambiance tendue ce jeudi 8 février dans une salle de la Boétie, pleine à craquer. Une centaine d’habitants de ce quartier du Taillan, situé entre Saint-Médard-en-Jalles et la route de Lacanau, sont venus écouter les réponses d’Agnès Versepuy (divers droite) à leurs doléances.
200 personnes ont en effet signé une pétition adressée à la maire du Taillan et à Bordeaux Métropole pour demander des mesures urgentes contre le bruit généré par le trafic sur la RD1215. « Nous sommes les parents pauvres du Taillan », affirme une habitante de la résidence la Palombière, à l’origine de cette pétition, mais souhaitant garder l’anonymat.

« La nuit, des motards roulent à 200 sur la route de Lacanau, on a demandé des radars, mais on nous répond que ce n’est pas possible, explique-t-elle. Le jour, la circulation est incessante, et des automobilistes prennent les petites rues dans nos quartiers pour éviter les bouchons. On a de la pollution, avec des poussières noires qui se déposent sur nos fenêtres, dans nos jardins, sur nos piscines. »

35000 voitures par jour

Depuis l’inauguration de la déviation du Taillan, le 26 novembre 2022, le trafic a en effet explosé sur l’axe reliant l’agglomération bordelaise au littoral médocain : +39%, soit près de 10000 véhicules supplémentaires par jour sur le tronçon entre Saint-Aubin-du-Médoc et Eysines, emprunté par 35320 véhicules/jour.
Ce chiffre monte à 40440 véhicules entre le rond-point de Cantinolle et la rocade. Aussi, la route à deux fois une voie, bouchonne désormais matin et soir (jusqu’à 6 minutes de trajet supplémentaire dans le sens du retour aux heures de pointe), et la question de sa mise à à 2×2 voies revient sur la table.

Votre média existe
depuis 10 ans avec
Zéro milliardaire dedans !
Fêtons ensemble
cet anniversaire :
abonnement 10€/an

Profitez de notre offre anniversaire, 10€ la première année (ensuite 50€/an), résiliable en ligne à tout moment, et accédez à cet article et tous les autres réservés aux abonné.es.

Ce prix imbattable, proposé jusqu’au 29 février 2024, est fait pour permettre au plus grand nombre de Bordelaises et Bordelais, habitantes et habitants de la métropole et de la Gironde, ou vivant ailleurs mais s’intéressant à l’actualité locale, de rejoindre notre communauté de lecteurs. Venez !

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

Les coûts nécessaires à la construction et à l’entretien des infrastructures routières attirent moins l’attention du grand public que ceux des voies ferrées. Ils sont pourtant colossaux, et pour l’essentiel à la charge des contribuables, y compris le stationnement payant. Toute nouvelle route – comme la déviation du Taillan –, ou élargissement de voie existante, pousse en outre à la création ou à l’agrandissement du réseau.

Voir tous les articles

#routes

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Le trafic des camions régulé, les transports collectifs libérés bientôt sur la rocade de Bordeaux et les autoroutes
Partager
Plus d'options