Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Objectif 1000 abonnements : à J-3, des soutiens de tous horizons
Back Office 

Objectif 1000 abonnements : à J-3, des soutiens de tous horizons

par La Rédaction.
Publié le 29 janvier 2020.
Imprimé le 24 septembre 2021 à 20:27
1 392 visites. 1 commentaire.

Plus que 3 jours pour réussir notre campagne d’abonnements, il reste à réunir 230 abonné.e.s pour permettre à Rue89 Bordeaux de trouver son équilibre économique et continuer son activité.

770 Bordelaises et Bordelais, Girondines et Girondins, ont rejoint le cercle des lecteurs abonnés à Rue89 Bordeaux. C’est un signe fort !

A cette mobilisation, qui répond directement à notre appel, nous sommes fiers d’ajouter d’autres manifestations de soutien. Celles-ci émanent de plusieurs personnalités bordelaises, notamment politiques, et témoignent de l’intérêt de préserver une pluralité de la presse.

Plusieurs candidats aux municipales 2020 se sont ainsi manifestés. Thomas Cazenave, candidat LREM, a lancé un appel sur son compte twitter pour soutenir Rue89 Bordeaux, tout comme Pierre Hurmic, candidat écologiste, sur son compte facebook. Leur message est commun et s’affranchit de toute récupération politique :

« Plus que jamais, et bien plus qu’en période d’élections municipales, on a besoin de la pluralité de la presse, surtout locale, signe d’une réelle démocratie. »

Nicolas Florian, le maire actuel et candidat à sa propre succession, emboîte le pas et publie ce dimanche un tweet qui rappelle lui aussi « que la pluralité de la presse est le fondement de notre démocratie », abonnement à l’appui.

« Ne laissons pas ce média mourir »

Dans une « lettre ouverte aux amoureux de la presse » (à lire en intégralité ici), Jean Berthelot de La Glétais, président du Club de la presse de Bordeaux, rappelle que  « Rue89 Bordeaux est menacé de disparition » s’il n’atteint pas les 1000 abonnés.

« Parce que ses créateurs, qui se paient à peine, parce que les pigistes, qui ne sont pas rémunérés à la hauteur de ce qu’ils devraient être, ne poursuivront pas l’aventure dans ces conditions. Eux perdront une source de revenus, même insuffisante. Nous, amoureux de la presse indépendante, nous perdrons bien plus que cela. Par ses enquêtes fouillées, par son ton propre, par son intransigeance parfois, Rue89 Bordeaux a su trouver sa place et proposer une information de qualité. (…) Amis amoureux de la presse, de Bordeaux ou d’ailleurs, ne laissons pas ce média mourir. »

C’est aussi le message que notre équipe a voulu faire passer avec Sorry Children : quels mots ne voudrions nous pas dire à nos enfants sur notre lit de mort ? Que, à notre petite échelle, nous n’avons pas pu enrayer l’extinction d’une espèce menacée, celle des médias indépendants.

Dans un autre registre, et avec le style fantaisiste qui lui est propre, l’illustrateur bordelais Arnaud Faugas publie une illustration par jour sur la thématique « Bordeaux sans Rue89 Bordeaux ».

Toujours sur le pont

Ces soutiens, qu’ont aussi manifesté les écoles de journalisme de Bordeaux qui nous font régulièrement intervenir auprès de leurs étudiants, nous font chaud au coeur. 6 ans après avoir lancé un nouveau média sur la métropole bordelaise, l’espoir nous est enfin permis de consolider notre modèle économique, et de continuer à offrir un espace de liberté pour les journalistes indépendants bordelais.

Aujourd’hui, l’équipe est toujours sur le pont. Les abonnés continuent à lire nos contenus exclusifs, comme la plongée dans une cellule girondine d’enquête sur le cyberharcèlement, ou la suite de notre dossier sur la gestion des forêts girondines. Le dernier article révèle les objectifs d’accroissement de l’exploitation de bois en Nouvelle-Aquitaine, suscitant des réserves de l’Autorité environnementale quant à ses conséquences sur la biodiversité, impactée par la pratique contestée des coupes-rases.

Par ailleurs, un point est fait sur « l’abus de position dominante » présumé de Soval, filiale de Veolia, dans le traitement des déchets dans le département, que dénoncent plusieurs maires girondins, ou sur les projets de nouvelles lignes de tram dans la métropole.

Du côté des contenus en accès libre, Rue89 Bordeaux a annoncé en avant première la candidature à la mairie de Bordeaux de Philippe Poutou, révélé le contenu d’un testing sur les discriminations à l’embauche, évoqué le combat judiciaire de la Zone libre, et poursuivi sa série sur les enjeux des municipales avec les deux autres locales de Rue89. Ces articles sur des sujets d’intérêt général ne sont possibles que grâce à l’abonnement d’un nombre suffisant de lecteurs. Votez Rue89 Bordeaux !

Abonnez-vous avant le 31 janvier 2020 pour permettre à Rue89 Bordeaux de continuer, cliquez >>> ici <<<

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Covid-19 : la décrue de l’épidémie s’accélère en Gironde

par Victoria Berthet. 1 231 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 273 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 122 visites. 3 commentaires.
×