Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
669 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Retour sur 2023 : Une année de projets contestés

Avant la nouvelle année, retour sur 2023 à travers des thématiques traitées par Rue89 Bordeaux. Ce deuxième volet revient sur les mobilisations de riverains, associations ou élus contre des projets jugés inutiles, coûteux, et/ou portant atteinte à l’environnement.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Retour sur 2023 : Une année de projets contestés

L’année 2023 a connu de nombreuses mobilisations contre des projets en Aquitaine. Celles-ci ont été portées par des riverains, des collectifs ou des associations, ainsi que des élus. Les Lignes à grande vitesse figurent en haut du tableau. 

Malgré les objections de l’Autorité environnementale sur les études d’impact, et celles de parlementaires girondins sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux et des opposants sur l’inflation des charges pour les collectivités, le conseil de Bordeaux Métropole a adopté en décembre un avenant au plan de financement de GPSO avec un engagement minimum de 354 millions d’euros. 

Où « l’intérêt public reste à démontrer »

D’autres projets ont également suscité des interrogations de la part des riverains. Citons l’exemple de l’usine de construction de dirigeables de l’entreprise Flying Whales à Laruscade qui a fait tiquer l’Autorité environnementale avec la destruction annoncée de 58 hectares d’habitats naturels pour un projet à 100 millions d’euros « dont l’intérêt public reste à démontrer ». Ce qui n’a pas empêché la commission permanente du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine de lui accorder une subvention de 3 millions d’euros

Citons également le projet de Pure Salmon avec l’implantation au Verdon d’un élevage intensif de 5 à 10 millions de poissons. Une association d’habitants qui s’y opposent a été attaquée en diffamation par l’entreprise financée par un fonds singapourien. Eaux secours agissons a finalement été relaxée, la justice ayant considéré que les arguments avancés émanaient d’une enquête sérieuse

Le Sud Gironde n’est pas en reste de ces projets d’un autre temps ! L’entreprise canadienne Vermilion veut creuser jusqu’à huit nouveaux forages pétroliers à Cazaux et la décision de la préfecture d’autoriser ou non le projet est attendue pour la mi-2024. A Canéjan, le permis de construire d’un surfpark passe mal au point que la Sepanso Gironde et Surfrider Foundation ont demandé son annulation, alors que les élus fustigent l’inaction de l’Etat.

Rue89 Bordeaux publie régulièrement des enquêtes et des sujets sur les projets qui menacent l’environnement et la biodiversité. La rédaction est par ailleurs signataire d’une charte « pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique ». Pour soutenir le travail de votre média, abonnez-vous et invitez vos amis à s’abonner. La presse indépendante a besoin du soutien de ses lecteurs.


En 2023, Rue89 Bordeaux a participé aux Etats généraux de la presse indépendante avec une soirée à Bordeaux le 14 décembre au Théâtre La Lucarne. Votre média a également lancé son nouveau site internet avec toujours la volonté de diversifier ses angles sur l’actualité en restant fidèle à une ligne éditoriale locale et engagée en faveur des valeurs humanistes et environnementales. A travers nos reportages, nos enquêtes, nos séries ou dossiers… retrouvez notre regard sur l’année 2023 avec une rétrospective sur cinq thématiques majeures.

Voir tous les articles

#L'année dernière

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options